AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Avis à la population de PN : Une Renaissance du Forum est en cours ! Aux motivés, montrez nous que vous êtes en vie !


• Le Forum
• S'Enregistrer
• Membres
• Groupes
• Profil
• Messagerie
• Galerie
• Rechercher
• Connexion
• Déconnexion

• Un peu d'histoire
• Personnages Disponibles
• Les clans du forum
• Débuter sur PN
• Besoin d'aide?
• Le Scénario du moment


.::Le nouveau Planète Naruto est maintenant en place! N'attendez plus, reprenez le RP! ^^::.



.::Vous pouvez changer vos fiches techniques!::.



.:: Un renouvellement du staff est en cours! Admin: Kuro, Kansen, Akimitsu et Modérateur: Laïre Tai. On cherche toujours des gens motivés! Félicitations aux nouveaux venus dans le Staff!::.



.::Marre de la trame historique pourrie de Kishimoto, on déménage notre contexte de RP pour moins d'embrouilles scénarisitiques! Les scans vous décoivent? Rejoignez nous! Vous profiterez de l'univers du monde Naruto sans les aberrations de son auteur!::.



.::Ninjutsu mis à jour, renseignez vous avant de refaire vos fiches!::.



.::RP: Hisoka no Shigai - L'Île Secrète est ouverte au RP interfactions! Une zone nomade ouverte à tous!::.



.::Toujours plus de scénaristes et de scénarios pour vous satisfaire!::.



.::34 000 messages! Merci!::.



L'histoire originale du jeu de rôle du quatrième âge de la terre du milieu
Tchat Blablaland
Le couteau suisse du montage photo
Runes Of Magic
Tchat Blablaland


Design 2009© by Tsunade

Les idées présentes sur Planète Naruto sont la propriété pleine et entière de leurs auteurs respectifs. Tout plagiat, partiel ou total, de quelque nature qu'il soit fera l'objet de plaintes et sanctions.

Partagez | 
 

 Rencontre Forcée [PV Rai Jin]

Aller en bas 
AuteurMessage
Laïre Tai
Genin du Niganmen
Genin du Niganmen
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 25

.::RPG::.
PV:
50/50  (50/50)
PC:
35/35  (35/35)
Exp:
8/40  (8/40)

MessageSujet: Rencontre Forcée [PV Rai Jin]   Mer 7 Avr - 3:35

Mère Nature révélait sa beauté voilée sur notre monde avec tantôt de la tendresse et tantôt de la colère. Je suppose que lui remercier de notre survie serait légitime, n'est-il pas humain que de chercher à profiter des autres ? Nous fîmes comme notre mère bien aimée depuis des lustres, changer aujourd'hui ne serait qu'une contraignante perte de temps. Nous devrions tous agir en sorte à préserver notre perfectibilité naturelle. Être partagé entre le bien et le mal est vieux comme la la mort. Aussi normal qu'engendre la naissance la mort, certains pensent que le contraire est envisageable. Dans notre monde fracturé par la guerre, notre objectif en tant que membre de la faction du Niganmen est de les anéantir afin de survire. Pour ma part, il y a longtemps que j'ai abandonné cette dimension majorée et minorée soit par le bien, soit par le mal. En parlant du Niganmen, nous avions tous reçu de nouveaux ordres. Évidemment qu'ils furent secrets, mais on avait encore du temps avant de réellement entrer en scène. Quand je reçu cet ordre, je me trouvais parmi tous les Genins face à ce Chuunin qui devait avoir au moins 5 ans de plus que moi. Le ton que prenait sa voix nous laissait penser que sa tâche lui faisait perdre son temps, d'ailleurs, pendant qu'il mâchouillait ses mots et que nous Genins nous adonnions à comprendre cette tête à claque, je me souvins que je devais emmener des rapports importants aux gardes de la tour. C'était probablement une information qui venait de l'extérieur et qui visait à prêter un peu plus attention aux étrangers. En tant que que membre du Niganmen, je pense qu'il nous est tous difficile de porter ce masque qui nous sera volé en même temps que notre vie. Ces gardes couraient de véritables risques. Tant pis pour eux pensai-je. Après la sortie du chuunin de l'étage, je m'empressais de récupérer mes documents que j'avais discrètement dissimulé sous mon lit. Rapidement, comme n'importe quel gamin rebelle, je dévalais les escaliers qui menaient au rez-de-chaussée à une vitesse impressionante. A plusieurs reprises on jurait que mes os finiraient en bouilli pour cochon. A peine arrivé, je fus étonnamment ébloui par la puissante lumière émanent de la rapide ouverture des portes de la tour. Elles me stoppèrent dans mon élan. Mes yeux me brûlèrent légèrement et je devins aveugle pendant une courte durée, je regardais avec mépris la cause de ma courte cécité. Je n'étais pas quelqu'un d'agressif ou de vulgaire, je me contentais seulement d'attendre que la vue me revienne afin de remettre mes documents à leurs destinataires.

« Laïre Tai, Grade Genin, J'ai à vous remettre des rapports rédigés par Misaki, veuillez-les accepter »

Si tôt dit, si tôt fait. Il me restait encore des tâches similaires mais moins importante à faire. Je consacrerai le temps qu'il mettait offert à admirer l'impressionnante fourmilière que j'avais rencontré à 200 mètres de la tour. Ces insectes avaient attiré pendant un après-midi toute mon attention. La vitesse à laquelle ils découpèrent puis rapportaient leur morceau de chaire à la tanière me surprenait. De belles carnivores qui méritaient de l’admiration. Les tours du refuge du Niganmen regardait mon dos tandis que mon corps s’activait. Il ne faisait pas ni trop chaud, ni trop froid. Ici, on n’entendait seulement les végétaux interagir avec les vents malicieux de la région. Oui, j’étais un homme étrangement attiré par la nature. C’est que je n’eus pas assez le temps de profiter de celle-ci… Peu importait si ma présence était demandé ici ou là, tout en état de passivité, je laissais mes sens s’épanouir dans cette ambiance disparate.

500 mètres plus loin, mes intentions, mes pensées se faisaient aspirer par la bouche carnivore de la fourmilière. Pourquoi s’intéresser à une simple fourmilière ? C’était une pure perte de temps mais si je ne m’étais pas rendu à cet endroit, ces étrangers n’auraient pas été signalés. Ma posture m’obligeait à effacer ma présence et tenter d’apercevoir le moindre détail important pour mon rapport. Ils étaient tous deux vêtu d’habits légers noirs dont leur visages étaient dissimulés par le biais d’une cagoule. Aucun signe particulier sur chacun des étrangers. Je ne me pouvais me contenter de ramener aussi peu d’informations.

« D’après mes sources, il ne devrait être plus loin… »

Il ?

«…vite et l’apporter… »

Seuls ces mots furent ce que je pus comprendre. Mon cœur battait fort, je n’avais pas peur, cela ne pouvais pas être de la peur. Je ne pouvais courir de risques inutiles, je devais informer au plus vite de ce que j’avais vu. Avant que je n’en vois d’avantage, ils disparurent heureusement dans la direction opposée au Niganmen. Je rentrais pour faire mon rapport, mais cela devait attendre. Il y avait quelqu’un avant moi.


[HRP/ Comme tu as pu lire, pas vraiment d'inspi :/...]


Dernière édition par Laïre Tai le Dim 18 Avr - 17:03, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rai Jin
Civil
avatar

Nombre de messages : 127
Age : 26
Clan : Rai
Special : tech Jin et spé raiton

.::RPG::.
PV:
60/60  (60/60)
PC:
125/125  (125/125)
Exp:
29/100  (29/100)

MessageSujet: Re: Rencontre Forcée [PV Rai Jin]   Mer 7 Avr - 19:43

Aujourd’hui Jin se sentait mélancolique, quelque chose le troublait mais il ne savait quoi, et puis cet odeur qui l’hantait, revenant toujours, l’odeur fétide du sang versé celle des ennemis tombés ou celle de la femme ? il ne le savait mais il n’arrivait pas a la chasser, il ne pouvait se concentrer sur les rapports qu’il lisait.

*maudit sois tu femme, tu m’a donc bien jetée un sort*

Même le saké n’arrivais a atténué ce mal être, repoussant la pile de rapport le shinobi se leva, il s’habilla rapidement d’une simple veste de cuir et d’un pantalon ample et sortit de sa chambre, l’air lui ferait le plus grand bien. Il descendit rapidement les étages pour rejoindre la sortie croisant un grand nombre de coéquipier qui détourné le regard aussitôt qu’il s’approchait. De nombreux étages plus tard il rejoint enfin la sortit en saluant rapidement les gardes.

« Vous partes en Mission,qui allez vous écrasez cette fois encore ? »

Le garde qui l’avait interpelé était rondouillet, avait des tenues amples mal lavés et sentait la sueur, un large sourire fendait sa bouche, il n’avait pas l’air de mesurer ses paroles et de comprendre le mal être de ce monde, il ne vivait que dans le présent et que pour lui.

*heureux sont les imbéciles*

« Non pas cette fois, je sors juste pour me dégourdir un peut les jambes, j’ai vu trop de rapport pour aujourd’hui »

Il tourna les talons et sortis, la lumière l’éblouis quelque peut, le ciel était bleu et aucun nuage ne se détachait a l’horizon, un temps splendide, seul la tour venait transpercer le ciel, on aurait dit une falaise au milieu de l’océan, mais même la noirceur émanant de la tour n’arrivait pas a entaché ce magnifique ciel bleu.

*tu avais raison, le ciel devrait être aussi bleu pour tout le monde*

Détachant son regard du ciel il observa une scène banale de la nature qui le captiva, un serpent venait de gober un œuf d’un nid mais aussitôt l’avais t’il avalé qu’un aigle piqua du ciel pour l’attaquer. Le combat inégal ne dura que quelques instants, malgré la détermination du serpent il ne peut vaincre l’aigle. Le malaise revient encore plus fort qu’avant.

*Est-ce un signe ? Suis-je le serpent ? Mais dans ce cas qui serais l’aigle ? Ou bien est ce vous maître Orochimaru*

La voix du garde le tira de sa rêverie.

« Monsieur,de nouveau rapport sont arrivé pour vous »

« Très bien je m’en occuperait… bientôt… »

« Monsieur vous allez bien ? vous me semblez pâle. »

« Vous insinuez que je suis faible ? »

« Nn.. non monsieur, je voulais juste… rien, je … je retourne a mon poste »

Les enveloppes en mains Jin les parcourus rapidement en se dirigeant rapidement vers les tours.

*des rodeurs autours de la tour, hum … il va me falloir du travail cette nuit*


Arrivé a la tour Jin rencontra un jeune garçon, il courait et avais l’air assez abasourdis et en nage. Jin se dirigea vers un garde.

« qui est-ce ? »

« Laïre Tai, monsieur, un genin, il est sortit il y a peut et est rentré en trombe »

Jin l’interpela d’une voix amicale afin de ne pas l’effrayer.

« Et bien mon garçon que t’arrive t’il on dirait que tu as vu un fantôme ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planete-naruto.forumactif.com/Dossiers-noirs-de-Kabuto-f5
Laïre Tai
Genin du Niganmen
Genin du Niganmen
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 25

.::RPG::.
PV:
50/50  (50/50)
PC:
35/35  (35/35)
Exp:
8/40  (8/40)

MessageSujet: Re: Rencontre Forcée [PV Rai Jin]   Mer 7 Avr - 21:15

Ils pouvaient être considérés comme un danger potentiel, la raison de leur présence ne me procurait pas de la curiosité. J’étais un de ces larbins qui suivaient les règles. J’emmenais avec moi l’espoir d’être affecté d’une mission moins ridicule que toutes ces tâches grotesques. Dans le rez-de-chaussée, la lumière verte qui nous permettait à tous de discerner les entrées jetait sur nous ses regards inquiétants. Elle mettait particulièrement en valeur l’inconnu qui devait faire 2 ou 3 têtes de plus que moi. La règle directrice de cet étage était celle d’éviter le moindre son inutile. Nous devions tous chuchoter et agir en sorte que nos conversations ne soient en vérité de simples coïncidences. Sur certain recoin, la pénombre se déguisait en Démon qui n’attendait que de fébriles victimes. Le baiser du Démon. Il était préférable de laisser la lumière verte se réfléchir sur nos corps. Je trouvais assez drôle l’apparence de l’inconnu qui retardait mon désir de reconnaissance. Il m’adressait la parole. La voix sombre et pâteuse de cet individu obligea mon regard à s’affaisser. L’expression que dégageait son visage m'obligeait à penser qu’il était un farouche guerrier comme j’en avais vu sur les différents supports conservateurs du savoir ancien. Ni mon regard, ni ma voix ne se dirigeait vers cet homme quand un léger froid remontait sur ma jambe droite. Il ne me laissait point indifférent. Quand mes mots timides entrèrent en collision avec l’écho de cette voix qui résonnait discrètement dans l’étage, alors que ses lèvres se reposaient, je fus en admiration avec ce que l’on appelait plus communément un phénomène de résonance. Mon admiration pouvait être comprise à différents niveaux. Peu importe… Je voulais toucher ce spectre. Etait-il réel où avais-je encore accepté des mixtures colorées de mes camarades ?

« Êtes-vous réel ? On me raconta un jour que vous n’étiez pas content d’être descendu sous la terre, est-ce pour cela que vous venez nous pervertir ? »

Mon sourire approbateur lui était adressé. Je tournais mon regard vers l’un des gardes et aussi rapidement qu’on changeait de chaussures, mon attention ne se porta plus vers cet inconnu. Peu m’importait si je devais le revoir.

« Laïre Tai, Genin, à 500 mètres de la tour à la frontière périmètre Est, deux[…] Ils […] fini mon rapport »
« Nous allo… »

Frustrations me gagnèrent vu que le garde ne pu finir sa phrase. Soudainement, une voix prit le contrôle de toute notre attention tel un digne prédateur. L’ambiance devint comme à son habitude à chaque fois que nous reconnaissions ce ton ferme. Les 6 Ninjas qui occupaient ces lieux cessèrent toute activité n’ayant pas de rapport avec cet évènement. Nous nous placions tous en sorte à porter notre regard vers la cause de cette résonance qui laissait paraitre chez certains de l’anxiété. D’après la coutume, nous devions tous mettre nos masques de Niganmen. Comme à l’avènement d’un changement de chapitre, nous pouvions admirer cette chose qui prenait forme. Il affrontait nos regards dans l’intention de tous nous rappeler le statut qu’il portait au sein de notre organisation. Nous avons pu seulement admirer sa crinière verdâtre si bien entretenue. A ce que je pu comprendre, il avait déjà fait son apparition sur chaque étage, j’aurais du d’ailleurs m’en douter. Ce silence étouffant ne ressemblait en aucun cas à celui qui dormait en ces lieux. Chacun de nous étions attentif aux missions qu’il portait à chaque groupe qu’il nommait. Nous étions des binômes. Et… cette fois-ci, pas question de poireauter, nous devions nous dépêcher d’obéir. Nous étions après quelques minutes 10 dans la salle. Il y avait 3 binômes affecté de missions singulières tout comme particulières. A l’annonce de mon nom, je me positionna derrière celui que j’avais tant du mal à soutenir le regard. Je l’aimais bien, et malgré ce que j’avais laissé comprendre, j’étais plus que content et espérait arriver à mes fins.

Citation :
[Groupe 2 composé de Rai Jin et de Laïre Tai,
Sous l’ordre du conseil, vous êtes soumis d’accomplir les ordres suivants :
Surveiller le périmètre Ouest de neuf heures du soir à minuit.
Le moindre détail ou information d’une moindre importance est à rapporter]

Nous avions 20 minutes pour nous préparer. Je partis dans le dortoir des Genins y chercher des accessoires de relative importance. Lorsque je revins, je pu apercevoir le partenaire qu’on m’avait assigné.

« Crotte, J’ai vu des ectoplasmes plus convainquant que toi ! »
Je me sentais atterré de cette pénible situation.
« Ce que j’aime ici, c’est qu’on nous donne la possibilité de passer la nuit avec un autre. Tu es prêt ? On va s’amuser ! »
Ma voix avait une tout autre couleur.
Juste avant une nuit pénible, n’était-il pas préférable de s’amuser un peu ? C’est ainsi que nous débutâmes notre mission –de mes deux – où je me contentais de converser avec mon interlocuteur. Se pourrait-il que nous rencontrâmes une quelconque difficulté cette nuit-là ? Je ne pouvais en cet instant apporter aucune réponse.


Dernière édition par Laïre Tai le Dim 18 Avr - 17:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rai Jin
Civil
avatar

Nombre de messages : 127
Age : 26
Clan : Rai
Special : tech Jin et spé raiton

.::RPG::.
PV:
60/60  (60/60)
PC:
125/125  (125/125)
Exp:
29/100  (29/100)

MessageSujet: Re: Rencontre Forcée [PV Rai Jin]   Ven 9 Avr - 1:53

Après un court instant le jeune homme m’adressa enfin la parole, il était étrange, il n’arrivait pas a soutenir mon regard est tenaient des propos incohérent avec la situation dans laquelle il évoluait.

« Êtes-vous réel ? On me raconta un jour que vous n’étiez pas content d’être descendu sous la terre, est-ce pour cela que vous venez nous pervertir ? »

Pour quoi me prenait il j’avais l’impression qu’il était détaché du monde, dans un autre monde (non pas téléphone hein …), ce jeune homme devait abuser du sel de lune. Il se détourna de moi aussi soudainement qu’il m’avait adressé la parole, il se dirigeait maintenant vers un garde. Ce garçon m’intéressait, je ne savais pas pourquoi mais il me semblait différent des autres genins, j’allais peut être avoir l’occasion de m’amuser un peut aujourd’hui, un petit test comme a l’époque d’oto voila qui allait être intéressant. C’était décider s’il ne me décevait je le prendrais comme élève, un souffre douleur ne serais pas de trop en ce moment. J’avais entendu parler de personnes rodant autours de la tour, je demandai donc a un collègue de nous affecter un ordre de mission pour nous deux affin que je puisse le tester en dehors de la tour. Misaki ne tarda pas a ce manifester il avait affecté comme mission a Laïre et moi de surveiller la tour pour la nuit. Jin alla se préparait, il prit ses senbons rien de plus, il n’avait pas besoins de vaincre. Son binôme se plaça derrière lui.

« Crotte, J’ai vu des ectoplasmes plus convainquant que toi ! »

« Au moins, je suis en vie moi, les ectoplasmes sont les esprits des faibles qui n’ont même pas réussis a défendre leur vie, ils méritent leur châtiments c’est le prix a payer pour leur incompétence, la même incompétence qui a conduit le monde ninja a sa perte, n’oublie jamais sa, l’incompétence et la pire faiblesse, ne déçois jamais le niganmen »

« Ce que j’aime ici, c’est qu’on nous donne la possibilité de passer la nuit avec un autre. Tu es prêt ? On va s’amuser ! »

« Effectivement il semblerait que nous allions passer une partie de notre nuit ensemble. Comment arrive tu as montré une telle insouciance ? Nous sommes en missions et peut être allons nous rencontrer de l’hostilité. »

Vraiment intéressant ce garçon, il a l’air si pur et innocent comme toi à une époque. Je repensait au pays des neiges et surtout a elle sont corps et son visage gravé toujours a travers moi, aujourd’hui encore je pourrait tracer avec précision les lignes qui formait son visage. L’image disparut pour laisser place à celle de son père puis celle de son frère. La rage puis l’amertume foudroya Jin qui tentait tant bien que mal de dissimuler ses sentiments.

[color="Red"]« Au fait j’ai oublié de me présenter je suis Jin, Rai Jin, ravis de faire ta connaissance »

Dis-je avec un sourire amical, autant bien commencer la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planete-naruto.forumactif.com/Dossiers-noirs-de-Kabuto-f5
Laïre Tai
Genin du Niganmen
Genin du Niganmen
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 25

.::RPG::.
PV:
50/50  (50/50)
PC:
35/35  (35/35)
Exp:
8/40  (8/40)

MessageSujet: Re: Rencontre Forcée [PV Rai Jin]   Ven 9 Avr - 20:49

Même-si les circonstances ont fait que j’eusse entendre son nom une deuxième fois, la première ne me fit réagir en aucun cas. J’accordais peu d’importance aux noms que l’on attribuait aux Hommes. Pourquoi aujourd’hui devrais-je le faire ?

« Très bien partenaire, Toi grand homme Ji aussi bien connaître le périmètre Ouest ? Dans le cas contraire, cela me décevrais »

Je ne me fiais seulement qu’à son physique, ce qu’il contenait à l’intérieur ne m’intéressais pas sur le moment. Il pouvait être méchant ou bon, vendeur ou assassin à mi-temps, cela m’importait peu. Tant que je pouvais passer une nuit avec lui. Les troubles de la personnalité sont assez fréquents chez les enfants de mon genre, je n’espérais en retour aucune pitié. Aborder le monde avec appréhension, pourquoi pas. Depuis ce jour où je sortis de la résidence Tai, ma vision du monde ne cessa d’évoluer. Alors que je suivais mes instincts qui me guidaient vers notre destination supposée finale, je m’attardais sur cette voûte atteint d’une varicelle d’étoiles lumineuses. Les vents timides dotés de griffes mal taillées marquaient ma peau de tendres baisers. Le besoin de chocs thermiques nourrissait mes envies les plus articulées. Mes échanges avec mon amoureux Ji se faisaient encore languir. Marcher, tous les deux, lui et moi. Lui nettement plus âgé et moi un tantinet plus frais avec des désirs non encore satisfaits. Donner à manger aux bêtes et profiter de ces instants solitaires qui ne reviennent dans mon cas que rarement. Ma mémoire ne m’informe pas d’un tel évènement, je ne m’en souviens pas. Faudrait-il que je m’essaie afin de m’en souvenir ? Mon visage s’opposait avec ce décor peu en activité, presque tout ici somnolait. Pour les plus malchanceux, il piétinait ce sol si appauvri dans un état de somnambulisme aigü.

« Je voudrais savoir ce qu’on cherche, est-ce qu’on aura du temps pour se poser quelque part ? »

Un hululement d’une musicalité innée rythmait nos pas engagés. Il se cachait, où peut-être attendait-il le moment importun afin de nous abattre ? Ma marche se finit ici. Activement, je me baissais, je regardais à gauche, à droite. Ma respiration s’habillait en noyade. Mais, il s’obstinait à achever sa reprise.

° Enfant des Nuits,
Âme solitaire qui erre sous mes crochets,
Viens quémander la croix taciturne de notre Maison
°



En mécanisme léger, mes cordes vocales s’accolaient promptement.
Ce fut la Louve et en même temps la Tortue des mers.
Mon corps quittait ce monde léthargique dans lequel il voyagea pendant une période que je ne pouvais mesurer dans l’échelle du temps. Ma vision devenait de plus en plus claire, mes jambes reprirent leur fonction première. Subséquemment, nous avions pénétré dans le périmètre Ouest.

« Eh ! Mais c’est que nous y sommes arrivés. »
Brusquement, une voix différente de celle de mon ancien interlocuteur fit son entrée.

« … Quelle heure est-il ? »
Sous la lumière des étoiles, nous pûmes admirer le masque caractéristique des membres du Niganmen.

« 1101LT0 » Répondis-je.

« Exact ! Je suppose que vous êtes nos remplaçants. Parfait, je vous fais part de mon rapport : … »

Notre passionnante nuit commença.

[HRP/ Je te laisse le soin de faire le rapport ;°). ]


Dernière édition par Laïre Tai le Dim 18 Avr - 17:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rai Jin
Civil
avatar

Nombre de messages : 127
Age : 26
Clan : Rai
Special : tech Jin et spé raiton

.::RPG::.
PV:
60/60  (60/60)
PC:
125/125  (125/125)
Exp:
29/100  (29/100)

MessageSujet: Re: Rencontre Forcée [PV Rai Jin]   Mar 13 Avr - 1:40

[j'ai pas le temps de poster en rp, je te dis juste ce que tu dois faire, je ferais le texte demain.]

[en gros dans le rapport les gardes te disent qu'ils ont vu des silhouettes se déplacer furtivement dans un bosquet à l'est, on va donc fouiller le bois.

Si tu as plus de 5 en perception tu as une impression étrange de déjà vue et donc tu es sur tes gardes, dans le cas contraire tu auras un malus pour plus tard...

Dans le bois on nous tend une embuscade qui prendra la forme d'une illusion où des mains spectrale t'attirent vers le sol en te lacérant les mollets.

Tu a (12- ta concentration plus psychologie essais (avec un malus de -2 si tu n'avais pas assez en perception tout à l'heure. Tu as le droit à 2 essais par post et perd 5 pv par essais manqués.))

Quand tu te libérera tu apercevra un homme ressemblant à ça

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planete-naruto.forumactif.com/Dossiers-noirs-de-Kabuto-f5
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre Forcée [PV Rai Jin]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre Forcée [PV Rai Jin]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Invention Tarriennes et internement forcé.
» Baignade forcée!
» Vente forcée ?
» Visite médicale des femmes n° 2 infirmière Sate
» Anthinéa Nar'Pheliar [Noble]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planete Naruto :: Nouveau Monde ::  :: Niganmen- Gojuu Tawaa :: Rez-de-chaussée - Entrée-
Sauter vers: