AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Avis à la population de PN : Une Renaissance du Forum est en cours ! Aux motivés, montrez nous que vous êtes en vie !


• Le Forum
• S'Enregistrer
• Membres
• Groupes
• Profil
• Messagerie
• Galerie
• Rechercher
• Connexion
• Déconnexion

• Un peu d'histoire
• Personnages Disponibles
• Les clans du forum
• Débuter sur PN
• Besoin d'aide?
• Le Scénario du moment


.::Le nouveau Planète Naruto est maintenant en place! N'attendez plus, reprenez le RP! ^^::.



.::Vous pouvez changer vos fiches techniques!::.



.:: Un renouvellement du staff est en cours! Admin: Kuro, Kansen, Akimitsu et Modérateur: Laïre Tai. On cherche toujours des gens motivés! Félicitations aux nouveaux venus dans le Staff!::.



.::Marre de la trame historique pourrie de Kishimoto, on déménage notre contexte de RP pour moins d'embrouilles scénarisitiques! Les scans vous décoivent? Rejoignez nous! Vous profiterez de l'univers du monde Naruto sans les aberrations de son auteur!::.



.::Ninjutsu mis à jour, renseignez vous avant de refaire vos fiches!::.



.::RP: Hisoka no Shigai - L'Île Secrète est ouverte au RP interfactions! Une zone nomade ouverte à tous!::.



.::Toujours plus de scénaristes et de scénarios pour vous satisfaire!::.



.::34 000 messages! Merci!::.



L'histoire originale du jeu de rôle du quatrième âge de la terre du milieu
Tchat Blablaland
Le couteau suisse du montage photo
Runes Of Magic
Tchat Blablaland


Design 2009© by Tsunade

Les idées présentes sur Planète Naruto sont la propriété pleine et entière de leurs auteurs respectifs. Tout plagiat, partiel ou total, de quelque nature qu'il soit fera l'objet de plaintes et sanctions.

Partagez | 
 

 Villa d'Akimitsu

Aller en bas 
AuteurMessage
Akimitsu Waotaka
Ragan
Ragan
avatar

Nombre de messages : 112
Age : 27
Clan : ///

.::RPG::.
PV:
100/100  (100/100)
PC:
85/85  (85/85)
Exp:
55/100  (55/100)

MessageSujet: Villa d'Akimitsu   Dim 16 Aoû - 18:05


La Villa d’Akimitsu située dans les quartiers nobles est dans le plus pur style Kirien, ayant renoncé à un trop grand standing, il a abandonné sa demeure en ruines dans le village de la Brume Sanglante pour faire construire une très grande villa proche des Onsens d’awa no Shigai dont il a financé la construction et le développement. Malgré tout, tout le confort est présent, l’entrée est immense, séparée du reste de la maison par trois paires de portes coulissantes peintes de décors naturels par un artisan très habile, la première représentant des vallées, la seconde des rizières, la dernière des campagnes. Des Katanas et Lances décoratives sont accrochés aux murs et créent une ambiance de « palais de Seigneur de Guerre ». La villa en elle-même possède 4 chambres, toutes dans un thème traditionnel et dans des teintes rouges, oranges, noires. Elles restent cependant douillettes et agréables. Le salon est grand, associant le style traditionnel et moderne, des fauteuils très confortables sont placés en angle autour d’une table basse et plus loin une autre table basse, entourée de petits coussins écarlates, pour prendre les repas. La cuisine est fonctionnelle mais Akimitsu n’y met les pieds que pour voler de la nourriture ou se faire des sandwichs à la va-vite, en effet il recrute malgré tout des femmes de ménages ainsi qu’une demoiselle pour lui faire la cuisine et lui servir des repas équilibrés, afin de conserver la forme et son teint frais. Mais l’homme d’affaire est un grand fan du grignotage entre les repas, ce qui lui vaut souvent les remontrances de la demoiselle qui se décarcasse à concocter des repas à la hauteur de son employeur. Ainsi, ne vous étonnez pas de trouver un cadenas sur le frigo. De l’autre côté de la maison, la salle de bain est grande, agréable, et bien équipée. Une grande baignoire dans un style « naturel », imitant la pierre et les plantes d’eau, une douche pour se laver rapidement entre deux voyages d’affaires, une table de massage… lorsqu’on accueille des invitées… Sait-on jamais.

Il n’y a pas d’étages dans cette maison, mais la plus grande surprise se situe… Au sous-sol. À première vue, il n’en existe aucun, mais lorsqu’on recherche bien, un mur se dérobe, cachant une chambre secrète, petite, sombre. Dans cette chambre, on peut observer un marteau et un pilon, un alambic, des erlenmeyers, des plantes qui sèche et… de la drogue, beaucoup de drogues, de toutes sortes. Mais il ne faut pas s’arrêter à cette première apparence, lorsqu’on déplace le petit lit, un tatami, on peut remarquer la présence d’une trappe. Trappe qui mène directement… Au sous-sol. Une grande pièce, aux murs cachés par des bibliothèques remplies de livres plus ou moins illicites… Recueils alchimiques, encyclopédies de plantes hallucinogènes, encyclopédies du corps humain, livres consignant diverses hormones, notes d’Akimitsu et dossiers renfermant ses découvertes personnelles, parchemins de techniques interdites et de fuuins trouvés dans des marchés aux puces et incompris des passants ou sauvés des bibliothèques de Kiri. Au fond de la salle, des cages remplies de rats destinés aux expériences, des corps humains disposés sur trois tables aux visages cachés sous un petit tissu blanc, deux hommes et une femme, conservés grâce à une manipulation de chakra et de glace. Des bureaux sont couverts de papiers griffonnés, froissés, roulés en boule… Des symboles dessinés, des calculs…

Sur la façade de sa maison, on peut observer une « lampe chikinsoku », qu’Akimitsu a spontanément proposé d’installer sur sa villa, afin d’épargner un objet si disgracieux sur le mur d’un de ces noble voisin. Depuis, tous lui sont reconnaissants et il est reconnu pour sa galanterie, son amabilité et son humour ! Cependant, son geste n’était pas innocent et il a profité d’une nuit sombre pour remplacer le morceau de chikinsoku par un simple bout de métal coloré. Le quartier étant particulièrement luxueux, peu de gardes viennent et personne n’est étonné que la lampe ne réagisse jamais. Les réactions, où que ce soit en ville, étant particulièrement rare.

Ainsi, la vie d’Akimitsu est tranquille, son confort assuré, et personne n’oserait émettre le moindre soupçon sur un homme si exquis et élégant. Tout ce qu’il faut pour être… un bon Ragan.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planete-naruto.forumactif.com/fiche-technique-d-akimitsu-
Akimitsu Waotaka
Ragan
Ragan
avatar

Nombre de messages : 112
Age : 27
Clan : ///

.::RPG::.
PV:
100/100  (100/100)
PC:
85/85  (85/85)
Exp:
55/100  (55/100)

MessageSujet: Re: Villa d'Akimitsu   Lun 17 Aoû - 19:48

[Intemporel, Quête de l'immortalité : étape 1]
L’immortalité… Une quête millénaire, nombreux sont ceux à avoir poursuivi cet objectif sans jamais l’atteindre. Rois souhaitant conserver leur grandeur éternellement, Empereurs avides de pouvoirs, Riches jamais satisfaits… Scientifiques, Alchimistes, Sorciers de pacotille, Shamans de tribus… Le temps est une entité invincible, à lui seul il a assassiné des millions d’hommes, asséché des océans, déplacé des continents, écrasé des montagnes, creusé des canyons… Mais aucun de ceux qui ont poursuivi cette quête n’en a réalisé l’importance, tous se sont pris pour plus importants qu’ils ne l’étaient, pour dieu… Toucher l’immortalité, c’est avant tout une quête spirituelle. Il faut savoir que l’on ne sait rien, accepter sa vulnérabilité face à la mort… Vouloir trop s’approcher de dieu, c’est se brûler les ailes, oublier sa nature véritable. Plus on monte haut, plus bas on tombe et plus dure est la chute. Les rois vaniteux ont été décapités, les empereurs injustes empoisonnés, les riches jetés à la rue… Tout désirer, c’est risquer de ne rien obtenir, et de perdre tout le reste. L’humain ne peut pas devenir immortel, l’orgueilleux ne pourra jamais apercevoir le prix à payer. L’immortalité est en réalité la punition la plus dure que Dieu peut infliger aux hommes. L’éternité est longue, savoir alors que personne ne sait, comprendre mais être incompris… Se tenir debout au milieu des cadavres, des flammes. L’enfer, c’est ici.

« Akimitsu… Pourquoi fais-tu tout ça ?... »

Penché sur son bureau, sur ses notes, Akimitsu n’entendait plus que la voix de sa femme, de son amour perdu. Le regard vide, perdu, il écoutait, il parlait. Et elle se tenait là, en face de lui, ses magnifiques cheveux bleus retombaient sur ses douces épaules, ses beaux yeux emplis de larmes… La nuit était là, cela faisait deux jours que le veuf travaillait sans relâche, à devenir immortel.

« Pour te venger Akiko… Je te le répète sans cesse… Je ne peux plus te ramener à la vie, je n’aurais pas pu, alors je ne trouverais pas le repos avant de t’avoir vengé… Mais il n’y a pas que toi, notre fils est vivant quelque part, j’en suis sûr. Il était fort, je le retrouverais. Et puis il y a le monde ninja, cet univers ne doit pas disparaître, il est si riche… Le chakra peut résoudre tous les problèmes, c’est l’outil le plus puissant, le plus polyvalent… C’est une énergie gratuite, surpuissante, qui existe en chacun de nous et que l’on devrait pouvoir exploiter de toutes les manières possibles ! »

Akimitsu se leva alors d’un seul coup, se dirigea vers les cages des rats, et leur donna des graines de tournesol en guise de nourriture pour ensuite remplir des petits bols d’eau claire afin que les rongeurs puissent se désaltérer. Akiko était repartie, la détermination d’Akimitsu était sans faille… Mais il ne fallait pas s’y tromper, Akiko n’était qu’une hallucination, une pure invention de l’esprit torturé du Waotaka, elle représentait ses doutes, sa lassitude. Il combattait ses propres sentiments par visions interposées… Mais pour Akimitsu, tout ça est bien réel… Et qui peut le contester ? C’est peut être ceux qui ne voient rien… les fous.

L’homme tira une sorte de boîte recouverte d’un drap, la déposa sur un bureau, s’assit devant et tira le tissu qui cachait en réalité un vivarium et deux éphémères. Oui, ces petits insectes qui ne vivent que quelques heures. Akimitsu était fasciné par ces petites vies, il se demandait comment le temps passait pour eux, qui mouraient après l’accouplement, pour le mâle, et après la ponte pour la femelle… Au lieu de profiter de leur courte vie, ils s’accouplaient dès qu’ils le pouvaient et mouraient encore plus prématurément… Comment expliquer ce phénomène ? L’instinct de survie ? Non, c’était bien au-delà… Perpétuer la race… Quelle expression fugace et vide de sens pour l’être humain qui n’a de cesse qu’en détruisant sa propre race, et les autres… Guerres, assassinats, violences… Est-ce le temps qui corrompt les âmes ? Non, certains animaux vivent bien plus longtemps et n’agissent pas de cette façon. Cette question n’aurait sûrement jamais de réponse. Mais ces éphémères, protégés dans leur prison de verre, vivaient depuis maintenant un mois… Il s’agissait d’un mâle et d’une femelle, tous deux immortels… Enfin, jusque là ils avaient bien tenu. Ils s’étaient accouplés plusieurs fois, et Akimitsu avait recueillit les œufs dans d’autres petits vivariums remplis d’eau, étant donné que les naïades, larves d’éphémères, vivaient dans un milieu aquatique. Après tout ce temps, l’homme d’affaire put faire un constat sûr, l’immortalité n’était pas héréditaire. Les éphémères issus des larves ne survivaient bien que quelques heures. Mais il n’en fut pas réellement étonné.

La première opération lui semblait pour le moment un succès, même si elle était plus facile à faire sur des insectes, elle était sûre. L’injection de super-cellules souches, immortelles. Ainsi que d’une hormone particulière. En effet, pour les fœtus, embryons, bébés… Leurs cellules souches peuvent naturellement se diviser à l’infini, c’est obligatoire pour la croissance et le développement de l’état de cellule à celui de bébé. Une hormone est produite, et celle-ci empêche l’autodestruction naturelle des cellules. Afin qu’elles ne deviennent pas des cellules cancéreuses, les défenses auto-immunes sont aussi développées, et des phagocytes sont développés et détournés à cette seule tâche : la destruction du surplus de cellules, et empêchant le développement de cellules cancéreuses. Les manipulations et modifications sont faites principalement par le biais du chakra, d’abord en dehors du corps pour pouvoir être injectées lorsque le résultat est satisfaisant. Ensuite elles se développent et remplacent naturellement les autres cellules. Le nombre plus important de cellules souches renforce les capacités de régénération du corps et inverse le processus de vieillissement afin de revenir à un état où le corps est le plus vigoureux. Akimitsu avait utilisé ce procédé sur les éphémères, et sur des rats, mais le résultat est beaucoup moins visible sur les rats qui vivent environs trois ans. D’ailleurs, sur un des rats, Akimitsu a injecté par erreur beaucoup trop de cellules souches… En quelques jours l’animal était mort d’un cancer, dont la tumeur était à peu près aussi grosse que sa tête…

Si cette étape était la plus importante, cela ne restait malgré tout qu’une « simple » étape… Et pour la suite, Akimitsu se dirigea vers une des étagères couverte de livres manuscrits pour en tirer trois exemplaires, le choix fut rapide. L’un était consacré à « Hidan », ce fervent disciple de Janshin au corps immortel, capable d’assurer des fonctions vitales… Même en morceaux. Assurer le fonctionnement de la voix alors même qu’il était décapité au dessus des cordes vocales, il y avait de quoi en rester bouche bée… Il fallait reproduire ce système, mais comment ? Ensuite venait un livre sur « Kakuzu », ce fameux chasseur de primes qui possédait plusieurs cœurs et qui s’occupait de recoudre les morceaux d’Hidan. Cependant son immortalité était limitée dans le temps et perdait un cœur à chaque blessure mortelle qu’il recevait. Même s’il pouvait être blessé mortellement plusieurs fois, ce n’était malgré tout pas satisfaisant. Mais le plus intéressant était la nature de son chakra qui lui donnait la capacité de produire une substance étrange, noirâtre, qu’il pouvait contrôler à volonté et pouvait servir à recoudre les chairs. Le dernier ouvrage était consacré à « Suigetsu », ce qu’il avait de fascinant était sa capacité à réduire son corps à l’état liquide et ainsi d’en préserver l’intégrité…


« Mmh… Il ne me reste plus qu’à étudier tout ça. »

Les trois livres sous le bras, Akimitsu remonta par la trappe, sortant de son laboratoire jusque dans cette petite chambre cachée, déplaça le mur secret et partit dans les couloirs de la maison, jusque dans le salon où affalé dans un fauteuil, il s’attela à la lecture et la relecture de ces trois ouvrages…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planete-naruto.forumactif.com/fiche-technique-d-akimitsu-
 
Villa d'Akimitsu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 02. [ Villa des Berry] Welcome in your new home
» David Villa Icon
» David Villa & Basket
» HRP : Description de la Villa
» Description de la villa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planete Naruto :: Nouveau Monde ::  :: Mizu no Kuni- Pays de l'Eau :: Awa no Shigai- Ile des écumes :: Quartiers Résidentiels :: Quartier Noble-
Sauter vers: