AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Avis à la population de PN : Une Renaissance du Forum est en cours ! Aux motivés, montrez nous que vous êtes en vie !


• Le Forum
• S'Enregistrer
• Membres
• Groupes
• Profil
• Messagerie
• Galerie
• Rechercher
• Connexion
• Déconnexion

• Un peu d'histoire
• Personnages Disponibles
• Les clans du forum
• Débuter sur PN
• Besoin d'aide?
• Le Scénario du moment


.::Le nouveau Planète Naruto est maintenant en place! N'attendez plus, reprenez le RP! ^^::.



.::Vous pouvez changer vos fiches techniques!::.



.:: Un renouvellement du staff est en cours! Admin: Kuro, Kansen, Akimitsu et Modérateur: Laïre Tai. On cherche toujours des gens motivés! Félicitations aux nouveaux venus dans le Staff!::.



.::Marre de la trame historique pourrie de Kishimoto, on déménage notre contexte de RP pour moins d'embrouilles scénarisitiques! Les scans vous décoivent? Rejoignez nous! Vous profiterez de l'univers du monde Naruto sans les aberrations de son auteur!::.



.::Ninjutsu mis à jour, renseignez vous avant de refaire vos fiches!::.



.::RP: Hisoka no Shigai - L'Île Secrète est ouverte au RP interfactions! Une zone nomade ouverte à tous!::.



.::Toujours plus de scénaristes et de scénarios pour vous satisfaire!::.



.::34 000 messages! Merci!::.



L'histoire originale du jeu de rôle du quatrième âge de la terre du milieu
Tchat Blablaland
Le couteau suisse du montage photo
Runes Of Magic
Tchat Blablaland


Design 2009© by Tsunade

Les idées présentes sur Planète Naruto sont la propriété pleine et entière de leurs auteurs respectifs. Tout plagiat, partiel ou total, de quelque nature qu'il soit fera l'objet de plaintes et sanctions.

Partagez | 
 

 Présentation de Dokakû [4 Exps]

Aller en bas 
AuteurMessage
Dokakû
Civil
avatar

Nombre de messages : 45
Age : 26
Clan : Kiroto
Special : Genjutsu, dévoreur de livres, et musicien à ses heures

.::RPG::.
PV:
40/40  (40/40)
PC:
45/45  (45/45)
Exp:
6/40  (6/40)

MessageSujet: Présentation de Dokakû [4 Exps]   Mer 13 Fév - 1:42

**Présentation**

Nom : Kiroto
Prénom : Dokakû
Age : 15 ans
Taille : 1m68
Poids : 55 kgs
Groupe sanguin : AB[/b]

Description : Dokakû est un garçon plutôt intellectuel et rêveur qui passe le plus clair de son temps plongé dans ses livres. De taille moyenne, mince et sans grandes aptitudes au combat qu’il n’aime d’ailleurs pas vraiment, il préfère régler les conflits avec la diplomatie et le dialogue, et non avec les batailles et le sang. C’est un garçon sociable qui s’entend bien avec beaucoup de gens et qui est reconnu pour sa politesse et sa sympathie.
Il a des cheveux châtain clair un peu ébouriffés et des yeux bleus. Il a toujours un livre sous le bras, n’importe où et à n’importe quel moment de la journée.

Qualités : Serviable, diplomate, intelligent, sympathique.

Défauts : Manque de confiance, un peu moralisateur à certains moments, têtu.

Peur : Sa plus grande crainte serait de devenir aveugle ou muet (ce qui arrangerait bien tout le monde de temps en temps).


**L’histoire**


« Dokakû, je suis ton père ! Je suis le plus apte à décider le meilleur avenir pour toi ! »

« Non, il est hors de question que je reprenne la bibliothèque ! J’ai beau aimer les livres, je ne veux pas rester enfermé toute ma vie ! J’aime la nature et l’air de ce pays, contrairement à toi ! »

Le père se fit plus menaçant :

« Arrête de me parler sur ce ton ! Je te préviens, tu risques de le regretter ! »

« Je m’en fiche, de toute façon c’est à moi de décider ce que je veux faire ! »


La main rugueuse de son père s’abattit sur la joue du garçon, faisant tomber celui-ci sur le sol. Sa mère se porta à son secours en l’aidant à se relever et en s’exclamant à l’adresse de son mari :

« Mikuzo, ne sois pas aussi violent ! »

Dokakû se releva en repoussant sa mère, les yeux mouillés de larmes et brillants de colère. Puis sans dire un seul mot, il prit son sac en bandoulière et quitta la pièce.

« Tu es beaucoup trop dur avec ce garçon, je pense qu’un jour tu le regretteras. »

L’homme ne s’émeut pas le moins du monde, et répliqua, cinglant :

« Ce n’est qu’un petit effronté qui ne paie rien pour attendre. Avec son idée fixe de vouloir à tout prix devenir un ninja plutôt que de reprendre la direction de la bibliothèque de Konoha que notre famille a depuis des générations, ce garçon me rendra fou ! »

« Mais après tout ce n’est pas plus mal, laisse le faire ce qu’il veut pour une fois. »


Le ton du mari était tranchant et sans appel :

« Je ne céderai pas, il fera ce que je lui dirai de faire. Et s’il n’est pas content, hé bien se sera la même chose. »

Sur le chemin, Dokakû sentait monter en lui la rancœur et la haine contre son père. C’était un garçon d’ordinaire très sociable, sympathique, et ayant jusque là une vie à peu près ordinaire au village. A 12 ans, il passait avec succès son examen final à l’école des ninjas, malheureusement un peu tardivement à cause de son père qui ne voulait pas l’inscrire.
Puis pendant trois ans, il était allé à l’académie de lettres de Konoha sur la demande du même homme. Ses parents voulaient de lui qu’il reprenne la direction de la bibliothèque de Konoha que ses ancêtres avait depuis des décennies. Dokakû avait toutes les capacités pour cela : il adorait les livres et était intelligent. Seulement, il avait en lui un amour de la nature et de la liberté qui faisait qu’il ne pouvait se faire à l’idée de rester enfermé au même endroit pendant des années. Il avait lu plein de livres sur les autres pays et rêvait de pouvoir les découvrir un jour.
Il séchait souvent les cours pour aller s’entraîner. Avec la jovialité et la gentillesse du garçon, le maître de l’académie de ninja n’avait pu résister à lui offrir le droit de s’entraîner quand il voulait sur les terrains disposés à cet effet sans en parler à son père qui était un homme influent dans le village.
Une des raisons qui le poussait également à sécher les cours était l’espoir qu’il avait de se faire expulser de l’académie de lettres pour absentéisme trop fréquent.
Mais ça n’avait jamais marché. Comme son père était un homme influent, le directeur de l’académie en avait peur et était à sa botte.
De ce fait Dokakû n’était pas vraiment heureux de cette l’existence qu’il menait. Il avait l’impression de n’être qu’une marionnette qu’on pouvait contrôler autant qu’on voulait.
Le garçon plissa les yeux. La détermination pouvait se lire dans son regard. Cette fois, il ne se laisserait pas faire.
Il allait se révolter et mener son existence comme il l’entendrait.


Le soir venu, Mikuzo reçut la visite du maître de Dokakû.

« Que se passe-t-il Kazon ? Vous avez fini votre cours particulier avec mon fils bien tôt je trouve. »

« Justement, c’est pour cela que je suis ici. Dokakû n’est pas venu aujourd’hui en cours normal, ni au cours particulier de ce soir. »

Mikuzo soupira :

« Il a encore osé. »

« Non, cette fois ci c’est plus sérieux, je ne l’ai pas trouvé dans le village. »

« Et alors ? »

« Et alors à chaque fois qu’il fait ça je le cherche et je le retrouve dans la rue où je ne sais où mais je le retrouve. Il n’est pas rentré ? »

A ce moment, Keru, la femme de Mikuzo, entra dans la pièce. Elle avait le front soucieux et n’affichait pas le même calme que son mari.

« En effet, il n’est toujours pas rentré. C’est la première fois qu’il s’absente si longtemps. Je suis inquiète, j’espère qu’il ne lui est rien arrivé. »

L’homme haussa les épaules.

« Tu te fais du souci pour rien. Demain, il sera de retour, il prendra une belle correction pour son attitude, et tout redeviendra normal. »

Puis devant les regards perplexes du maître et de Keru, Mikuzo sortit d’un pas serein.


Le lendemain, Kazon ne voyant toujours pas son élève, il se résolut à aller voir l’hokage.
Cet homme n’était pas comme tous les autres maîtres de l’académie de lettres, vieux et moralisateurs, il était plus jeune et se souciait bien plus de ceux qu’il recevait dans sa classe. Aussi il avait bien remarqué que Dokakû n’avait aucune attention pour ses cours, et avait bien vite découvert le nœud du problème.


**Mikuzo est peut-être un homme important dans le village, mais il n’a pas le droit de soumettre son fils à l’avenir qu’il ne veut pas, c’est contraire à la morale de Konoha**

Un jour, alors qu’il était à la recherche de son élève récalcitrant, Kazon l’avait découvert au terrain d’entraînement de l’académie de ninja. En voyant la volonté avec laquelle il s’exerçait, le maître comprit les ambitions du garçon et le laissait de temps en temps sécher les cours sans le dire à son père.
Mais cette fois-ci, il ne l’avait pas trouvé ici et en avait déduit qu’il y avait quelque chose qui ne tournait pas rond.

Arrivé devant la porte, Le jeune homme refoula l’appréhension qui lui nouait l’estomac et frappa trois coups. Il n’avait eu l’occasion de voir l’hokage qu’une seule fois, et c’était le 4ème, pour la remise de diplôme de maître à l’académie de lettres. C’était donc la première fois qu’il rencontrait la légendaire sannin Tsunade.

« Entrez ! »

Kazon poussa la porte, et se retrouva devant le bureau du hokage, face à Tsunade. Sur le bureau, des dizaines de papiers administratifs et d’ordres de missions étaient éparpillés. Elle ne releva même pas le nez quand le jeune homme entra. Elle était plongée dans ses dossiers.

« Excusez-moi de vous déranger, mais je voudrais vous parler d’un sujet assez important. »

La jeune femme leva enfin la tête, soupira, puis croisa les doigts devant elle pour écouter son interlocuteur.

« Voilà, je suis maître à l’académie de lettres et j’aimerais vous informer à propos d’un épineux problème qui concerne un de mes élèves. »

Ne voyant aucune réaction de la part de Tsunade, il continua :

« Il se trouve que cet élève est le fils de Mikuzo Kiroto, le directeur actuel de la bibliothèque de Konoha. Ce garçon subit depuis son enfance l’influence de son père, qui veut absolument faire de lui son successeur. Seulement, lui refuse complètement cette décision, et il veut choisir sa voie lui-même, qui est de devenir un shinobi. Je le reçoit à mes cours et je vois qu’il n’est absolument pas intéressé par ceux-ci, voilà pourquoi je me penche sur son cas. »

« Jusque là, je ne vois pas pourquoi vous êtes venu me parler de cela, j’ai des choses autrement plus importantes à faire que celle dont vous m’entretenez. »

Une goutte de sueur perla sur le front du jeune homme.

« Justement, j’y arrive. Comme je disais, ce garçon ne semble pas aimer mes cours, et donc il n’y va pas souvent. Comme il veux devenir un shinobi, je le vois souvent au terrain d’entraînement de l’académie des ninjas. Or, il se trouve que depuis hier, il a disparu. Moi qui étais habitué à le trouver au terrain d’entraînement, je trouvais bizarre qu’il n’y soit pas, et il n’est pas chez lui non plus. Sa mère se fait un sang d’encre : c’est la première fois qu’il disparaît si longtemps. »

« Mais il n’y a peut-être pas lieu de s’inquiéter, il est toujours dans le village de toutes façons. »

« Justement, ce n’est pas sûr. »

Cette fois, l’hokage sembla plus soucieuse. Elle se leva et regarda à travers la grande vitre, en pleine réflexion, les mains derrière le dos.
Après quelques secondes, elle demanda :


« Comment pouvez vous être sûr qu’il n’est plus dans le village ? »

« Je n’affirme rien, mais je suis inquiet, et il peut lui être effectivement arrivé quelque chose. On ne sait jamais. »


Après un silence dans lequel la jeune femme semblait perdue dans ses pensées, elle déclara :

« Je vais faire le nécessaire, une équipe de trois anbus devrait suffire. Je sais qu’il est rare de les utiliser dans des cas comme ceux-là mais nous sommes en période délicate et je ne voudrais pas qu’un adolescent de Konoha ne tombe entre les mains de nos rivaux. »

Elle se rassit à son bureau et tira un rouleau d’une pile sur lequel elle inscrivit un message. Elle tendit le tout à un garde.

« Veuillez transmettre ceci à l’unité de recherche des anbus, je veux une réponse le plus vite possible. »

Ceci fait, elle se tourna vers Kazon.

« Vous pouvez disposer, merci de l’information. »

Et sans plus de cérémonie, le maître s’éclipsa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dokakû
Civil
avatar

Nombre de messages : 45
Age : 26
Clan : Kiroto
Special : Genjutsu, dévoreur de livres, et musicien à ses heures

.::RPG::.
PV:
40/40  (40/40)
PC:
45/45  (45/45)
Exp:
6/40  (6/40)

MessageSujet: Re: Présentation de Dokakû [4 Exps]   Mer 13 Fév - 1:45

Pendant que le maître et l’hokage se souciaient de savoir où il était, Dokakû se cachait sous sa propre maison ! Etant sûr que s’il disparaissait un jour, on le chercherait hors du village ou le plus loin possible de chez lui, il avait élaboré cette cachette souterraine avec des provisions au cas où. Là au moins il était sûr qu’on ne viendrait pas l’embêter pour sécher les cours.
Depuis la veille sa colère n’était toujours pas retombée. Il en voulait toujours autant à son père et n’était pas près de lui pardonner. D’autant plus que de là où il était, il avait entendu toute la discussion qu’avait eu le maître, son père et sa mère. Cela l’avait rendu encore plus furieux. Son père se fichait totalement de lui, et pire, il voulait lui infliger une punition à son retour ! Plus le temps passait dans ce trou à rat, plus sa haine grandissait. Pour la première fois de sa vie, il n’avait plus du tout envie de lire.

** Je vais vraiment finir par exploser. Combien de temps je pourrais rester sans nouvelles sans que mon père s’inquiète ? Je ne vais tout de même pas rester ici indéfiniment à attendre que ça se passe ! Ha il s’en fiche ? Hé bien il va voir !**


Le soir venu, l’unité d’anbus qu’avait formée la princesse Tsunade n’avait toujours pas retrouvé le garçon. Celle-ci commençait vraiment à s’inquiéter. Un mauvais pressentiment la rongeait.


Mikuzo se réveilla en sursaut. A coté de lui, sa femme était aussi aux aguets. Pourquoi étaient-ils tous les deux éveillés en pleine nuit ?
A ce moment, l’homme réalisa que ce qui l’avait réveillé n’était autre que l’alarme à incendie qui retentissait en ce moment dans tout le village. Dehors, on entendait des cris, des clameurs. Tout le village était alerté.
Mikuzo se leva d’un bond. Il s’habilla en vitesse et sortit.
Dans la nuit noire, on pouvait apercevoir au loin une lueur orangée, et l’air était imprégné de l’odeur âcre de la fumée. Tous les gens qu’il voyait dans la rue se rassemblaient vers ce même endroit, ce qui le rassura : il n’y avait aucun danger pour les vies humaines.
Mais soudain, alors qu’il se dirigeait vers l’endroit du sinistre, le chemin lui parut familier.


« Ho non... »

Il se mit à accélérer le pas. De plus en plus vite, jusqu’à littéralement courir à toutes jambes.
Quand il arriva devant le bâtiment en flamme, sont cœur sembla s’arrêter.
Devant son regard horrifié, la bibliothèque de Konoha était en flamme.
A partir de ce moment, il fut comme transporté dans un autre monde. Il ne voyait même pas les ninjas qui accouraient de tous les cotés pour venir éteindre le feu. Il ne sentit même pas quelqu’un le bousculer dans le dos pour passer. Il n’entendait même pas les paroles qui fusaient de tous points.


« Vite ! Que quelqu’un aille chercher la machinerie d’irrigation des jardins ! »

« La progression des flammes est de plus en plus rapide ! »

« Impossible d’utiliser une technique Suiton, il n’a pas plu depuis des semaines et le taux d’humidité dans l’air est nul ! »


Mikuzo n’entendait pas tout cela. Il ne voyait que les formes orangées et ondulées destructrices lécher les murs et le toit en détruisant le bâtiment. L’incendie lui-même semblait le narguer en dansant devant ses yeux comme pour lui dire : « Regarde ce que j’en fais moi de ton bien le plus précieux ! »
Puis tout à coup, une chose sembla attirer son regard. Derrière les flammes, non loin des débris de murs carbonisés, il y avait une ombre. L’ombre fugitive d’un ninja qui contemplait le désastre. D’aussi loin, l’homme ne pouvait pas distinguer son visage, mais de toute façon, il n’en aurait pas eu le temps, puisque celui-ci s’enfuit dans la forêt.
Prit d’une force qui le poussait presque contre son gré, Mikuzo sauta à son tour la palissade et s’enfonça dans les branches touffues des arbres.
Il avait beau être bibliothécaire, il savait très se mouvoir dans la forêt de branches en branches comme les ninjas. Même s’il ne voyait pas son fugitif, il l’entendait distinctement repousser les feuilles sur son passage.
Après quelque secondes de course, il vit enfin celui qu’il poursuivait. Il n’en distinguait toujours pas le visage mais n’était qu’à quelques mètres de lui, un peu plus en hauteur dans les branches. Il sortit un de ses kunais et l’envoya en direction du fuyard. L’arme lui frôla les cheveux et vint se ficher dans une branche devant lui. Il stoppa sa course. Mikuzo en profita pour se mettre devant lui afin de lui barrer la route et de voir son visage.
Il ne fut qu’a moitié surpris.
Celui qui se tenait devant lui n‘était autre que Dokakû, son fils.

« Dokakû, c’est toi qui… »

« Oui, c’est moi qui ai mis le feu à cet saleté de bibliothèque ! »

Maintenant qu’était venue l’heure des explications, le garçon ressentait le besoin de lâcher tout ce qu’il avait sur le cœur. Toute sa colère explosait maintenant.

« Tu ne comprends jamais rien de toutes façons ! Tu ne te rends même pas compte de ce que tu me fais vivre depuis que je suis jeune ! Je ne supporte plus d’être contrôlé comme ça sans faire les choses telles que je les entends ! Mais ça tu ne peux pas le comprendre ! Tu ne mérites pas d’être mon père ! »

Cette fois, Dokakû avait touché le point sensible. Etant enfant, Mikuzo s’était fâché avec son père et lui avait dit exactement la même chose : « Tu ne mérites pas d’être mon père ! » Il comprenait à présent que tout ce qu’il avait fait depuis la naissance de son fils avait été un échec. La bibliothèque brûlée et les paroles de son fils lui faisait enfin ouvrir les yeux.

« Dokakû, je suis désolé, je suis un mauvais père. J’ai été véritablement égoïste avec toi. Quand j’avais ton âge, j’étais comme toi. Je ne voulais pas prendre la direction de la bibliothèque, je préférais pouvoir découvrir le monde un jour. Mais mon père m’empêchait absolument par tous les moyens de devenir un ninja, et j’ai finalement fait ce à quoi mon père m’avait destiné. »

L’homme marqua une pause, et ne voyant pas le garçon l’interrompre, il reprit, la voix brisée :

« J’ai été très lâche. Je ne voulais pas que tu réussisses là où moi j’avais échoué, et je t’ai fait endurer tout ce que j’avais subi. C’était un comportement abject de ma part et je m’en rends bien compte à présent. Alors si tu ne veux pas me pardonner, je ne t’en voudrais pas. »

Des larmes coulèrent sur les joues de Mikuzo.

« Sache seulement que si par miracle tu venais à pardonner l’être infâme que j’ai été, je te promets de devenir le meilleur des pères pour toi. »

Dokakû n’était pas un garçon rancunier. Aussi, quand il vit la tristesse de cet homme qu’il aimait malgré tout, la haine qu’il portait en lui retomba d’un coup. Il allait le rejoindre quand un bruissement de feuille se fit entendre derrière Mikuzo.
Un anbu se tenait là. Il n’avait fait aucun bruit.


« Qu’est ce que vous faites là ? Mikuzo, je vous ai vu poursuivre quelqu’un il y a quelques minutes, est-ce lui l’incendiaire ? »

L’anbu désignait Dokakû de la tête. Son père se retourna. Il n’avait plus de larmes dans les yeux. C’est avec une voix autoritaire qu’il s’exprima :

« Cessez de dire des bêtises ! Pourquoi mon fils aurait-il mis le feu à la bibliothèque ? Je poursuivais un homme quand je suis tombé sur lui. Je lui demandais ce qu’il faisait là et nous étions en train de nous expliquer lorsque vous êtes arrivés. »

L’anbu lança un regard soupçonneux.

« Et pourquoi votre fils était-il ici à cette heure tardive ? »

Mikuzo lui répondit de toute sa hauteur :

« Monsieur, il me semble savoir que vous êtes une unité d’élite, je me trompe ? Alors je vous conseille de faire votre travail et de rattraper le vrai incendiaire si vous ne voulez pas avoir de mes nouvelles à votre propos auprès de maître hokage ! Les affaires de mon fils ne regardent que moi ! »

Le ninja resta encore un moment avant de s’en aller s’en dire un mot. Quand il fut hors de vue, le garçon murmura :

« Merci papa. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dokakû
Civil
avatar

Nombre de messages : 45
Age : 26
Clan : Kiroto
Special : Genjutsu, dévoreur de livres, et musicien à ses heures

.::RPG::.
PV:
40/40  (40/40)
PC:
45/45  (45/45)
Exp:
6/40  (6/40)

MessageSujet: Re: Présentation de Dokakû [4 Exps]   Mer 13 Fév - 1:47

Il faisait beau aujourd’hui à Konoha. Les rayons du soleil traversaient la grande vitre du bureau de l’hokage pour illuminer la pièce de sa bonne humeur.
Comme à son habitude, Tsunade se tenait devant la vitre, les mains derrière le dos, comme perdue dans ses pensées. Mikuzo attendait patiemment qu’elle prenne la parole.


« Le bilan des dégâts est assez léger en fin de compte. Seule la partie Est à été touchée de façon plus importante, mais le reste est presque indemne. Aucun volume important n’a été signalé dans les pertes. »

Elle vint se rasseoir, et reprit :

« C’est plutôt positif. »

L’homme était perplexe. Il savait qu’elle ne l’avait pas convoqué que pour lui dire cela. Il y avait une autre raison.
La jeune femme devint tout à coup plus sérieuse, elle croisa les jambes et s’appuya sur son fauteuil.


« Mikuzo, un anbu m’a rapporté qu’il vous avait vu non loin du sinistre avec votre fils. »

L’homme ne répondit pas.

« Malheureusement, les recherches n’ont rien données, et à l’heure qu’il est, le coupable n’a pas encore été retrouvé. J’ai fait cesser les recherches. »

« Pourquoi ? »


C’était la première fois qu’il prenait la parole, et sa voix était un peu rauque. Tsunade décroisa les jambes et se pencha vers son interlocuteur :

« Ne me prenez pas pour une idiote Mikuzo. Ca a peut-être marché avec l’anbu mais pas avec moi. »

Il y eut un silence.

« Je fermerai les yeux pour cette fois mais j’espère que vous êtes conscient des risques que je prends en faisant cela. Je risque ma place. Complicité de forfait, c’est embêtant pour ma fonction. »

« Je ne sais que dire… »

« Alors ne dites rien, vous pouvez disposez. »


L’homme alla à la porte, mais au moment où il posait la main sur la poignée, l’hokage l’interpella :

« Une dernière chose. »

Et c’est avec un ton plus radouci qu’elle dit :

« Soyez un bon père. »


**Famille**


Comme cela est dit dans l’histoire, Dokakû vit avec ses parents qui dirigent la bibliothèque de Konoha. Son père est le Directeur et sa mère la Directrice adjointe. Depuis des générations, la famille Kiroto dirige la bibliothèque.


**Habitat**


C’est une maison dans l’ensemble assez semblable à toutes celles qu’il y a dans le village. Elle est relativement confortable, sans être un grand palace. Dokakû y vit depuis sa naissance et ne s’en lasse pas.

**Occupations**


Dokakû adore les livres. Il en a toujours un ou plusieurs sur lui, et bien entendu, il lit tout le temps. Quand il ne lit pas, il est soit en train de s’entraîner soit avec des amis à lui.


**Style vestimentaire**

Il porte une chemise blanche et une veste noire relativement normale qu’il garde boutonné presque tout le temps. Ce n’est que dans les combats particulièrement difficiles qu’il l’enlève. Il a un pantacourt en tissu résistant au feu et imperméable et des traditionnels sandales de ninja. Il garde toujours son sac en bandoulière sur lui dans lequel il a tous ses livres.
Il n’a pas de vêtements spéciaux pour les grandes occasions et dort en caleçon (je ne vois pas en quoi le fait de savoir ça peut nous avancer beaucoup dans le RP mais je le met quand même au cas où).

Bon ben j'espère que ça vous plaira parce que j'en ai vraiment bavé (au moins +3 en volonté là) et je vous fais suivre la fiche technique dés que j'ai votre réponse.

Merci ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kowagaru Hisake
Civil
avatar

Nombre de messages : 161
Age : 27

.::RPG::.
PV:
80/80  (80/80)
PC:
55/55  (55/55)
Exp:
26/100  (26/100)

MessageSujet: Re: Présentation de Dokakû [4 Exps]   Sam 16 Fév - 8:08

Yop ! Bienvenue sur P-N cher Dokakû !

J'ai lu attentivement ta présentation et je tiens à te féliciter pour les efforts que tu as fournis et pour la grande créativité dont tu fais preuve au fur et à mesure que ton histoire progresse. J'ai bien aimé la lecture, seulement quelques points m'ont déplu;

- Les dialogues sont biens certes, mais ton histoire manquait un peu trop de narrations à mon goût. À l'avenir, dans tes futurs Rp, n'hésite pas à ajouté de la descriptions, que l'on puisse s'imaginer avec exactitude les scènes.

Pour l'adhésion au village, c'est ok. Seulement, à l'avenir je te conseil d'améliorer les deux points ci-dessus ^^ Prends ses remarques comme constructives, car ce sont leurs buts premiers !

( Ps : Tu peux aussi à l'avenir faire un peu de traitement de texte à ce que tu écris. Ce que je veux dire par la, c'est d'éviter les bouts de phrase qui se terminer au milieu de la page ( ex :

Il se mit à accélérer le pas. De plus en plus vite, jusqu’à littéralement courir à toutes jambes.
"Quand il arriva devant le bâtiment en flamme, sont cœur sembla s’arrêter.
Devant son regard horrifié, la bibliothèque de Konoha était en flamme. ")
C'est plus joli si tu continue directement sans effectuer de bond entre les lignes ^^ Tu comprends ? )

Voilà, tout est dis;

Validé !

Rang : Aspirant Ninja
+4 Xp


Tu peux maintenant faire ta fiche technique et commencer les entraînements qui mènent à la voie du genin ! Bonne continuation et amuse toi bien sur P-N ! ^^

Pour les équipes une fois que tu seras Genin, rendez-vous :

http://planete-naruto.forumactif.com/grand-blabla-f5/les-equipes-t2002-240.htm

Et n'oublie pas de lire les règles si ce n'est pas déjà fait ! ^^

Edit : Ah oui, j'oubliais. Ta présentation restera dans les présentations en cours tant qu'un Admin n'aura pas effectuer les transfères, pareil pour ton nom noir. Je n'ai pas le pouvoir de le changer, désolé. ( Mais ça ne change rien, tu peux commencer le Rp quand même ^^ )

Edit 2 : Si tu compte être beaucoup actif, je suis en train de me faire un sensei comme second perso ( Hakka Shinji ) et je cherche des élèves ! Si ça t'intéresse, envoi moi un Mp ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planete-naruto.forumactif.com/Fiche-Technique-d-Hisake-t2
Dokakû
Civil
avatar

Nombre de messages : 45
Age : 26
Clan : Kiroto
Special : Genjutsu, dévoreur de livres, et musicien à ses heures

.::RPG::.
PV:
40/40  (40/40)
PC:
45/45  (45/45)
Exp:
6/40  (6/40)

MessageSujet: Re: Présentation de Dokakû [4 Exps]   Sam 23 Fév - 19:59

Tout d'abord merci pour cet accueil ! Very Happy
Comme tu es une des premières personnes qui me dise que je fais des fautes d'orthographe (orthographe sans s au fait), je voudrais savoir où est-ce que tu en as trouvé, car c'est précisément sur ce point-là que j'ai relus le plus ma présentation (évidemment on est pas à l'abri d'un petit oubli Wink ) mais je doute quand même d'en avoir fait tant que ça.

Merci encore !
lol!
P.S : je viens de rentrer de vacances donc je n'ai pas encore commencé ma fiche technique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kowagaru Hisake
Civil
avatar

Nombre de messages : 161
Age : 27

.::RPG::.
PV:
80/80  (80/80)
PC:
55/55  (55/55)
Exp:
26/100  (26/100)

MessageSujet: Re: Présentation de Dokakû [4 Exps]   Sam 23 Fév - 20:19

Beuuh, j'ai pas envie de tout relire moi xD ! Je me souviens d'en avoir vu quelques unes, mais bon, comme tu l'a dis : Ça arrive quelques oublies ^^
Mais je dois avouer qu'en relisant, je n'en vois plus o_O Mais je suis sure d'en avoir vu >_> !

Bref, bonne chance pour ta fiche technique, si t'a des questions tu peux toujours me Pm, je me ferai un plaisir de te répondre ^^ Aussi, si m'a proposition d'équipe t'intéresse, Pm moi ! Ou dis moi simplement qu'elle ne t'intéresse pas pour que j'arrête de te harceler xD !

J'en profite pour faire de la pub pour un de mes rp Razz Si tu t'ennuis, je cherche quelqu'un pour faire du Rp à la forêt de Konoha, alors n'hésite pas à venir si t'en a envie ^^


@llé, a++!

Ah oui, et j'ai édité mon post, le trait de fautes d'orthographes à disparu Razz ( J'en ai peut-être imaginé parce que c'était ma troisième présentation et que les autres en avaient plusieurs ^^") Bref, désolé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planete-naruto.forumactif.com/Fiche-Technique-d-Hisake-t2
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation de Dokakû [4 Exps]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation de Dokakû [4 Exps]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Logan Echolls
» Présentation de Nathaniel Mandrake[en construction]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planete Naruto :: Archives ::  :: Présentations-
Sauter vers: