AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Avis à la population de PN : Une Renaissance du Forum est en cours ! Aux motivés, montrez nous que vous êtes en vie !


• Le Forum
• S'Enregistrer
• Membres
• Groupes
• Profil
• Messagerie
• Galerie
• Rechercher
• Connexion
• Déconnexion

• Un peu d'histoire
• Personnages Disponibles
• Les clans du forum
• Débuter sur PN
• Besoin d'aide?
• Le Scénario du moment


.::Le nouveau Planète Naruto est maintenant en place! N'attendez plus, reprenez le RP! ^^::.



.::Vous pouvez changer vos fiches techniques!::.



.:: Un renouvellement du staff est en cours! Admin: Kuro, Kansen, Akimitsu et Modérateur: Laïre Tai. On cherche toujours des gens motivés! Félicitations aux nouveaux venus dans le Staff!::.



.::Marre de la trame historique pourrie de Kishimoto, on déménage notre contexte de RP pour moins d'embrouilles scénarisitiques! Les scans vous décoivent? Rejoignez nous! Vous profiterez de l'univers du monde Naruto sans les aberrations de son auteur!::.



.::Ninjutsu mis à jour, renseignez vous avant de refaire vos fiches!::.



.::RP: Hisoka no Shigai - L'Île Secrète est ouverte au RP interfactions! Une zone nomade ouverte à tous!::.



.::Toujours plus de scénaristes et de scénarios pour vous satisfaire!::.



.::34 000 messages! Merci!::.



L'histoire originale du jeu de rôle du quatrième âge de la terre du milieu
Tchat Blablaland
Le couteau suisse du montage photo
Runes Of Magic
Tchat Blablaland


Design 2009© by Tsunade

Les idées présentes sur Planète Naruto sont la propriété pleine et entière de leurs auteurs respectifs. Tout plagiat, partiel ou total, de quelque nature qu'il soit fera l'objet de plaintes et sanctions.

Partagez | 
 

 Présentation de Seigi Hikari [validé 9 XP]

Aller en bas 
AuteurMessage
Seigi Hikari
Civil
avatar

Nombre de messages : 73
Age : 28
Clan : Aucun
Special : Ninjutsu Irou Jutsu

.::RPG::.
PV:
80/80  (80/80)
PC:
75/75  (75/75)
Exp:
16/100  (16/100)

MessageSujet: Présentation de Seigi Hikari [validé 9 XP]   Jeu 5 Avr - 17:53

Nom : Hokari
Prénom : Seigi
Age : 12 ans




Physiques : Seigi est un être mystérieux, discret pour on ne sait quelle raison mais il possède un regard perçant plein de bonté et rempli d’un chagrin ou d’un évènement passé, sombre, douloureux, qu’il ne souhaite pas divulguer. Ses cheveux blonds et ses yeux marron le rendent séduisant, d’autant plus que son pansement blanc sur le visage allant de sous l’œil jusqu’à son oreille droite insinue une blessure de guerre si l’on peut la nommer ainsi. Il mesure environ 1m 65 pour 53 kilos. Seigi est donc un enfant plutôt grand, mince et souple. Son groupe sanguin est A négatif, un groupe sanguin rare, tout comme lui.

Qualités : Seigi est … intelligent, réfléchit, il ne prend jamais une décision à la légère mesure tous les risques sauf exception. Entre autre, si une personne qui lui est chère est en danger et qu’il n’a d’autre choix que de prendre une décision le plus rapidement possible. Il est également généreux et se préoccupe des autres, et tient toujours ses promesses.

Défauts : Le plus grand défaut de Seigi et qu’il est toujours franc envers ses amis et peux donc ainsi les blesser, mais envers ces ennemis c’est différents, il peut se permettre de glisser quelques petits mensonges.

Peur :
A vue d’œil, lorsqu’on le regarde, on pense tout de suite que Seigi n’a peur de rien. Mais au plus profond de lui-même, se cache une peur dont il est incapable de contrôler. Il s’agit tout simplement comme pour nombre de personnes, de se retrouver dans une situation où l’on ne peut sauver une personne qui nous est chère malgré toute la volonté du monde de vouloir la sauver. Cependant cette situation ne s’est produite qu’une seule fois. Depuis lors il s’est juré que cela ne se reproduirait plus jamais.




L’histoire

Seigi est né dans un petit village paisible situé dans les montagnes de Kumo où il a apprit à lire, écrire, à respecter les règles de la vie quotidienne même si certaines personnes se croyant supérieures aux autres se permettaient de les enfreindre et de persécuter les plus petits que soi, se comportant ainsi comme des lâches. Seigi, alors âgé de 10 ans, était souvent persécuté par ces personnes et n’ayant pas beaucoup de forces pour les combattre, il adopta une tout autre tactique beaucoup plus subtile, qui développa son intelligence, ses réflexes, sa rapidité à prendre des décisions ou encore sa tactique. A chaque moment ou ces êtres s’approchaient de lui, il l’est provoqué pour les mettre ainsi dans un état de pure colère et de vengeance ne s’occupant plus que de lui et non des lieux qui les entouraient. Ces plans au final les menaient toujours dans un piège : dans une rivière, des seaux de craie, de peintures, de papiers collants avec des inscriptions ou encore sans vêtements car ils se seront dirigés dans un endroit ou se trouve le plus grand nombre d’éclairs, ils étaient donc complètement rôtis.

Flash Back


Il était tôt ce matin là, et le village sombrait dans la pénombre des nuages noirs de Kumo. Des milliers d’éclairs s’abattaient sur les falaises et sur le pic de la tourmente. C’était magnifique à observer, et Seigi et Showly étaient assis sur le toit d’un immeuble.

« C’est magnifique pas vrai Showly ! Rien ne pourrai gâcher ce spectacle. »

Showly lui répondit avec gaieté par des aboiements et par des léchouilles sur le visage. Seigi avait subit un lavage total de toutes les parties de son visage.

« Qu’est ce que tu dirai de se faire une petite promenade. »

En guise d’approbation, Showly remua sa queue telle, qu’elle faisait de l’air comme un éventail. Ils prirent donc l’escalier pour atteindre la terre ferme, et prirent la direction des montagnes pour observer de plus près ces magnifiques éclairs. Durant leur promenade, ils rencontrèrent de braves personnes qu’ils connaissaient par le biais du travail de son père, ou juste par ce qu’ils s’agissaient de simples commerçants. Ils rencontrèrent également une vieille dame qui avait du mal à se déplacer tellement ces courses étaient importantes.

« Viens Showly, on va l’aider. Attendez madame, on va vous aider. »

La dame tout surprise de voir un enfant prendre une telle initiative, fut très touchée de voir qu’une personne de cet âge puisse avoir de la compassion et de la bonté envers les personnes âgées. Soulagée de ne plus avoir à porter ses courses, elle marchait avec beaucoup plus d’élégance et de finesse et se montra très serviable envers nos deux compagnons. Arrivée à son domicile, elle prit la parole.

« Oh, merci infiniment de cette aide précieuse et inattendu. Tenez, prenez donc un verre. »

Seigi et sa chienne passèrent plus d’une heure chez cette gentille dame et discutèrent de tout et de rien. Comprenant qu’elle ne pouvait les retenir plus longtemps, elle ajouta.

« Au revoir mes enfants, et surtout ne changeaient pas vos habitudes, continuaient d’être aussi serviable envers les gens même s’ils ne le sont pas envers vous. »

Quand ils quittèrent son domicile, il était déjà presque midi.

« Nous n’avons pas le temps d’aller plus loin Showly, maman et papa vont sûrement nous attendre pour déjeuner. »

Ils reprirent donc le chemin de leur maison fier de leur bonne action de ce matin. Cependant, leur joie s’envola lorsque sur le chemin, ils croisèrent la bande d’imbéciles dont leur but était de martyriser les plus petits que soi.

« Oh c’est pas vrai » dit Seigi à voix basse « Nous n’avons pas le temps de nous amuser cette fois »
« Surpris de nous voir morveux ? » dit un des membres de la bande « Nous allons prendre notre revanche, et cette fois-ci tu ne nous échappera pas. »
« C’est ce qu’on verra, vous ne le saurez pas tant que vous n’aurez pas essayé. »

Seigi en profita pour courir de toutes ces forces aux montagnes de Kumo qui se trouvaient à moins de 200 mètres d’où il se trouvait. Showly courant aussi vite qu’elle le pouvait, le suivait à ses côtés.

« Il nous faut atteindre les montagnes » dit il a Showly, « C’est le seul moyen de nous en débarrasser. »

Cinq minutes plus tard, ils les atteignirent. Ils devaient désormais trouver un plan le plus vite possible avant qu’ils n’arrivent. Malheureusement, avant qu’il ne trouve une idée, ils étaient déjà là. En discutant avec eux dans le seul but de gagner du temps, il trouva enfin la solution. Il reculait tout doucement, faisant face à ses agresseurs. Il se dirigeait droit vers les éclairs qui s’abattaient sur les montagnes. Puis arrivé à un endroit qui lui semblait propice, il dit

« Eh, toi ! Attrape »
il balança à un des gars un objet qui attirait spécialement la foudre lorsqu’on le bougeait. L’autre comme un idiot l’attrapa pour faire le malin, tandis que Seigi et Showly se mirent à l’abri. Moins de 30 secondes plus tard, ils étaient tous grillés. Prit de fou rire, Seigi pris soin de les contourner pour rejoindre le village.

« C’est le meilleur coup qu’on est fait » dit Seigi

Fatigué de leur matinée riche en émotions, ils rentrèrent avec un léger retard pour le déjeuner. Lorsqu’ils franchirent le seuil de la maison, Seigi entendit.


« Tu étais où mon bonhomme, il est l’heure de manger, ça fait 10 minutes que nous attendons. » dit sa maman.
« Oui maman, excuse moi il y a eu un imprévu. »
« C’est pas grave, mais dépêche toi de venir manger sinon ça va être froid. »

Alors insouciant des conséquences que cet acte qu’il venait de commettre allait provoquer, il mangea comme à son habitude avec un appétit de loup.


Fin du Flash Back


Cependant, Seigi a fini par devenir tout comme eux. Se croyant plus malin, il se sentait supérieure et donc ne prenait pas la peine de revoir ses plans, ses idées, en pensant que Nadare, chef du groupe, et les autres ne pouvaient l’attraper et se venger. Ce sentiment de supériorité à amener Seigi au moment le plus douloureux de sa vie.
Un jour, comme les autres, Nadare et sa bande avait établit une stratégie qui allait complètement perturber Seigi. Ils se sont comme à leur habitude diriger vers lui qui, lui, les a provoqué pour leur tendre un piège. Cependant, cette fois, cela ne se passa pas comme prévu. En effet, le plan qu’il avait développé ne fonctionna pas. La bande de Nadare l’a évité et a tendu le leur. Bien sûr, Seigi est tombé en plein dedans se ridiculisant devant tous les habitants. Mais, ce n’était pas fini. Nadare, voulant se venger de toute l’humiliation que Seigi lui avait faite subir, lui infligea une douleur qu’il n’a toujours pas surmonter. En effet, Seigi, enfant unique, d’un père marchand et d’une mère au foyer très sympathiques, lui a un jour offert une chienne, nommé Showly. C’était une chienne magnifique, douce et une parfaite amie pour Seigi. Je pense que vous pouvez deviner ce que Nadare a fait à Seigi pour qu’il se sente si désemparé, si triste, pour qu’il se soit juré de toujours sauver les personnes qui lui sont chères. Et bien, Showly fut gravement blessée, et laissée pour morte. Trop faible pour que Seigi puisse faire quoi que ce soit, il la regarda mourir, lui dit au revoir tout en lui faisant la promesse que plus jamais il ne se comporterait comme Nadare et sa bande en se pensant supérieur aux autres. Pour cela, quelle décision de mieux que de s’engager dans l’école de ninja afin de pouvoir s’entraîner tous les jours dans le but de devenir encore plus fort, pour protéger les gens qu’il aime et devenir un jour le plus grand ninja de Kumo.


Seigi n’était pas très fort en taijutsu mais se débrouillait bien en matière de ninjutsu et de genjustu. Pour améliorer encore ces capacités, il étudiait, étudiait sans relâche jusqu’à s’épuisait totalement. Cependant, il ne délaissé pas pour autant l’entraînement et les relations avec les autres qui sont très utiles, voir même indispensables pour être un bon ninja. Etant mignon, plutôt doué et sympathique, il s’était fait de bons amis. Tous formés une équipe qui s’aidait mutuellement. Ces meilleurs amis, deux garçons étaient aussi doués que lui mais très compétitif. Ils voulaient toujours être les plus fort et donc sans cesse ne cessaient de se provoquer pour se surpasser. Cette situation convenait très bien à Seigi, qui lui aussi avait un but. Ces duels omniprésents lui permettaient d’aller au-delà de ses limites et d’avancer sur le chemin pour devenir Raikage. Jamais il n’abandonnera ce rêve, pour aucunes raisons. Au cours du temps, son niveau s’améliorait même s’il n’était encore que aspirant et qu’il ne savait exécuter que des techniques basiques. Cependant, cela suffit pour que son enseignant le remarque. En effet, ayant remarqué que Seigi possédait un don particulier, il décida de lui apprendre une technique de niveau bien supérieur a celui de son niveau actuel, l’affinité de son village : le Raiton. Dans ce domaine, Seigi, au début n’était pas très doué, mais il en comprit vite le mécanisme si on peut dire ça ainsi et maintenant la maîtrise plutôt bien. En plus de cette nouvelle affinité, Seigi demanda à son enseignant s’il pouvait lui apprendre des techniques médicales,( en pensant bien entendu à ce moment précis à Showly qu’il n’avait pas pu soigner. Depuis, il voulait devenir le plus grand ninja de Kumo mais aussi un grand ninja médical). Son sensei, étonné de cette demande, sourit et lui promis de lui apprendre quelques techniques simples mais efficaces pour un futur Genin.
Aujourd’hui il est considéré comme l’un des meilleurs aspirant du village.



Famille


Seigi est fils unique mais pour combler ce vide, ses parents lui avaient offert une chienne, Showly. Malheureusement, elle n’est plus de ce monde aujourd’hui.
La mère de Seigi est femme au foyer, mais elle se trouve être une femme extrêmement gentille et attentive envers sa famille. Son père, lui, et marchand et tente de rapporter assez d’argent à la famille pour subvenir a leur besoin.



L’habitat


Seigi habite dans une petite maison mais très conviviale. Elle est agréable, pleine de chaleur. Vous pouvez avoir sa description dans le post les appartements de Seigi.

Vos occupations


Seigi a plein de passe temps. Il lit, étudie, s’entraîne, sort avec ses amis, tout ce que fait un enfant de son âge quoi.

L’habillage


Seigi porte en permanence une cape beige attaché avec une sorte d’amulette sur le côté. Cette cape lui donne un style très élégant quand il se déplace. Sinon, il porte un T-shirt noir des plus normal un jogging noir et comme pour le pansement sur sa joue, il porte des bandages sur tout le long des bras et du torse qui est perceptible.


Dernière édition par le Mer 25 Avr - 12:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planete-naruto.forumactif.com/viewtopic.forum?t=2964
Tamano Tora
Civil
avatar

Nombre de messages : 191
Age : 32
Clan : Tora
Special : Tigre blanc

.::RPG::.
PV:
120/120  (120/120)
PC:
115/115  (115/115)
Exp:
49/130  (49/130)

MessageSujet: Re: Présentation de Seigi Hikari [validé 9 XP]   Jeu 5 Avr - 22:48

Bon tout d'abord, un petit détail à régler, ensuite ke m'occupe de ta présentation :

-Wazz, merci d'avoir prévenu ce monsieur qu'il allait se faire incendier.
-Wichigo : quand on est pas capable de faire une présentation potable ni de comprendre qu'un clan de Konoha reste à Konoha on s'occupe de ses affaires, la modération du village c'est mon travail et il ne te revient en aucun cas de signaler à quelqu'un si le village est fermé ou non, surtout quand c'est complètement faux. à bon entendeur salut.


Bon maintenant à toi seigi, navré pour ce petit intermède ludique.

Ta présentation est sympathique, bien qu'un peu succinte. mais suffisante pour débuter chez nous.

Je te demanderais juste de rectifier deux détails :

- Tu ne commence pas Gennin mais aspirant, ce qui fait que tu n'as jamais accompli de mission.
-Si tu es ninja à Kumo tu es né à Kumo. les gens exterieurs au village sont trés peu nombreux a être conscience même de l'existence de celui-ci.

Rectifie cela et ça seras bon.

5 XP pour ta présentation. dés tes corrections terminées tu peut passer aux entrainements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planete-naruto.forumactif.com/Villages-Caches-c2/Village-
Seigi Hikari
Civil
avatar

Nombre de messages : 73
Age : 28
Clan : Aucun
Special : Ninjutsu Irou Jutsu

.::RPG::.
PV:
80/80  (80/80)
PC:
75/75  (75/75)
Exp:
16/100  (16/100)

MessageSujet: Rectification de la présentation de Seigi Hikari   Ven 6 Avr - 17:53

Présentation

Nom : Hokari
Prénom : Seigi
Age : 12 ans


Physiques : Seigi est un être mystérieux, discret pour on ne sait quelle raison mais il possède un regard perçant plein de bonté et rempli d’un chagrin ou d’un évènement passé, sombre, douloureux, qu’il ne souhaite pas divulguer. Ses cheveux blonds et ses yeux marron le rendent séduisant, d’autant plus que son pansement blanc sur le visage allant de sous l’œil jusqu’à son oreille droite insinue une blessure de guerre si l’on peut la nommer ainsi. Il mesure environ 1m 65 pour 53 kilos. Seigi est donc un enfant plutôt grand, mince et souple. Son groupe sanguin est A négatif, un groupe sanguin rare, tout comme lui.

Qualités : Seigi est … intelligent, réfléchit, il ne prend jamais une décision à la légère mesure tous les risques sauf exception. Entre autre, si une personne qui lui est chère est en danger et qu’il n’a d’autre choix que de prendre une décision le plus rapidement possible. Il est également généreux et se préoccupe des autres, et tient toujours ses promesses.

Défauts : Le plus grand défaut de Seigi et qu’il est toujours franc envers ses amis et peux donc ainsi les blesser, mais envers ces ennemis c’est différents, il peut se permettre de glisser quelques petits mensonges.

Peur : A vue d’œil, lorsqu’on le regarde, on pense tout de suite que Seigi n’a peur de rien. Mais au plus profond de lui-même, se cache une peur dont il est incapable de contrôler. Il s’agit tout simplement comme pour nombre de personnes, de se retrouver dans une situation où l’on ne peut sauver une personne qui nous est chère malgré toute la volonté du monde de vouloir la sauver. Cependant cette situation ne s’est produite qu’une seule fois. Depuis lors il s’est juré que cela ne se reproduirait plus jamais.



L’histoire


Seigi est né dans un village paisible situé dans les montagnes de Kumo où il a apprit à lire, écrire, à respecter les règles de la vie quotidienne même si certaines personnes se croyant supérieures aux autres se permettaient de les enfreindre et de persécuter les plus petits que soi, se comportant ainsi comme des lâches. Seigi, alors âgé de 10 ans, était souvent persécuté par ces personnes et n’ayant pas beaucoup de forces pour les combattre, il adopta une tout autre tactique beaucoup plus subtile, qui développa son intelligence, ses réflexes, sa rapidité à prendre des décisions ou encore sa tactique. A chaque moment ou ces êtres s’approchaient de lui, il l’est provoqué pour les mettre ainsi dans un état de pure colère et de vengeance ne s’occupant plus que de lui et non des lieux qui les entouraient. Ces plans au final les menaient toujours dans un piège : dans une rivière, des seaux de craie, de peintures, de papiers collants avec des inscriptions ou encore sans vêtements car ils se seront dirigés dans un endroit ou se trouve le plus grand nombre d’éclairs, ils étaient donc complètement rôtis.
Cependant, Seigi a fini par devenir tout comme eux. Se croyant plus malin, il se sentait supérieure et donc ne prenait pas la peine de revoir ses plans, en pensant que Nadare, chef du groupe, et les autres ne pouvaient apprendre de leurs erreurs. Ce sentiment de supériorité a amener Seigi au moment le plus douloureux de sa vie.
Un jour, comme les autres, Nadare et sa bande avait établit une stratégie qui allait complètement perturber Seigi. Ils se sont comme à leur habitude diriger vers lui, qui les a provoqué pour leur tendre un piège. Cependant, cette fois, cela ne se passa pas comme prévu. En effet, le plan qu’il avait développé ne fonctionna pas. La bande de Nadare l’a évité et a tendu le leur. Bien sûr, Seigi est tombé en plein dedans se ridiculisant devant tous les habitants. Mais, ce n’était pas fini. Nadare, voulant se venger de toute l’humiliation que Seigi lui avait faite subir, il lui infligea une douleur qu’il n’a toujours pas surmonter. En effet, Seigi, enfant unique, d’un père marchand et d’une mère au foyer très sympathiques, lui a un jour offert une chienne, nommé Showly. C’était une chienne magnifique, douce et une parfaite amie pour Seigi. Je pense que vous pouvez deviner ce que Nadare a fait à Seigi pour qu’il se sente si désemparé, si triste, pour qu’il se soit juré de toujours sauver les personnes qui lui sont chères. Et bien, Showly fut gravement blessée, et laissée pour morte. Trop faible pour que Seigi puisse faire quoi que ce soit, il la regarda mourir, lui dit au revoir tout en lui faisant la promesse que plus jamais il ne se comporterait comme Nadare et sa bande en se pensant supérieur aux autres. Pour cela, il décida de s’engager dans l’école de ninja afin de pouvoir s’entraîner tous les jours dans le but de devenir encore plus fort, pour protéger les gens qu’il aime et devenir un jour le plus grand ninja de Kumo.


Seigi n’était pas très fort en taijutsu mais se débrouillait bien en matière de ninjutsu et de genjustu. Pour améliorer encore ces capacités, il étudiait, étudiait sans relâche jusqu’à s’épuisait totalement. Cependant, il ne délaissé pas pour autant l’entraînement et les relations avec les autres qui sont très utiles, voir même indispensables pour être un bon ninja. Etant mignon, plutôt doué et sympathique, il s’était fait de bons amis. Tous formés une équipe qui s’aidait mutuellement. Ces meilleurs amis, deux garçons étaient aussi doués que lui mais très compétitif. Ils voulaient toujours être les plus fort et donc sans cesse ne cessaient de se provoquer pour se surpasser. Cette situation convenait très bien à Seigi, qui lui aussi avait un but. Ces duels omniprésents lui permettaient d’aller au-delà de ses limites et d’avancer sur le chemin pour devenir Raikage. Jamais il n’abandonnera ce rêve, pour aucunes raisons. Au cours du temps, son niveau s’améliorait même s’il n’était encore que aspirant et qu’il ne savait exécuter que des techniques basiques. Cependant, cela suffit pour que son enseignant le remarque. En effet, ayant remarqué que Seigi possédait un don particulier, il décida de lui apprendre une technique de niveau bien supérieur a celui de son niveau actuel, l’affinité de son village : le Raiton. Dans ce domaine, Seigi, au début n’était pas très doué, mais il en comprit vite le mécanisme si on peut dire ça ainsi et maintenant la maîtrise plutôt bien. En plus de cette nouvelle affinité, Seigi demanda à son enseignant s’il pouvait lui apprendre des techniques médicales,( en pensant bien entendu à ce moment précis à Showly qu’il n’avait pas pu soigner. Depuis, il voulait devenir le plus grand ninja de Kumo mais aussi un grand ninja médical). Son sensei, étonné de cette demande, sourit et lui promis de lui apprendre quelques techniques simples mais efficaces pour un futur Genin.
Aujourd’hui il est considéré comme l’un des meilleurs aspirant du village.


Famille

Seigi est fils unique mais pour combler ce vide, ses parents lui avaient offert une chienne, Showly. Malheureusement, elle n’est plus de ce monde aujourd’hui.
La mère de Seigi est femme au foyer, mais elle se trouve être une femme extrêmement gentille et attentive envers sa famille. Son père, lui, et marchand et tente de rapporter assez d’argent à la famille pour subvenir a leur besoin.


L’habitat

Seigi habite dans une petite maison mais très conviviale. Elle est agréable, pleine de chaleur.


Vos occupations

Seigi a plein de passe temps. Il lit, étudie, s’entraîne, sort avec ses amis, tout ce que fait un enfant de son âge quoi.

L’habillage

Seigi porte en permanence une cape beige attaché avec une sorte d’amulette sur le côté. Cette cape lui donne un style très élégant quand il se déplace. Sinon, il porte un T-shirt noir des plus normal un jogging noir et comme pour le pansement sur sa joue, il porte des bandages sur tout le long des bras et du torse qui est perceptible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planete-naruto.forumactif.com/viewtopic.forum?t=2964
Tamano Tora
Civil
avatar

Nombre de messages : 191
Age : 32
Clan : Tora
Special : Tigre blanc

.::RPG::.
PV:
120/120  (120/120)
PC:
115/115  (115/115)
Exp:
49/130  (49/130)

MessageSujet: Re: Présentation de Seigi Hikari [validé 9 XP]   Ven 6 Avr - 21:56

VALIDE

bienvenue à la maison ^^, tu peut aller faire ta fiche technique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planete-naruto.forumactif.com/Villages-Caches-c2/Village-
Seigi Hikari
Civil
avatar

Nombre de messages : 73
Age : 28
Clan : Aucun
Special : Ninjutsu Irou Jutsu

.::RPG::.
PV:
80/80  (80/80)
PC:
75/75  (75/75)
Exp:
16/100  (16/100)

MessageSujet: Re: Présentation de Seigi Hikari [validé 9 XP]   Sam 8 Mar - 13:07

Nom : Hokari
Prénom : Seigi
Age : 12 ans


PHYSIQUES

Seigi est un être mystérieux, discret. Personne n’en connaît véritablement la raison. Seuls ses souvenirs lui rappellent le pourquoi de son attitude. Son regard est semblable au regard perçant d’un faucon en chasse de sa proie. Même si ce regard s’avère profondément dur, il est rempli de bonté et d’un chagrin passé, sombre, douloureux, qu’il ne souhaite pas divulguer. Ses cheveux blonds et ses yeux marron le rendent séduisant. Le pansement blanc présent sur son visage, s’étendant de son œil jusqu’à son oreille droite, montre ou insinue une blessure de guerre, si l’on peut la nommer ainsi, qui ne pourra véritablement cicatriser. Il mesure environ 1m 65 pour 53 kilos, un enfant plutôt grand, mince et souple pour cet âge. Son groupe sanguin, A négatif, confirme qu’il s’agisse d’un individu peu commun dans le monde qu’est celui des ninjas.

QUALITES

Seigi est intelligent, réfléchit. Il ne prend jamais de décisions à la légère, il mesure tous les risques, prend compte de toutes les données. Une qualité qui pourrait lui servir pour ses prochaines missions. Il est également sincère, généreux, affectueux, peut être trop. En réalité, il n’aime guère recevoir de compliments ou se juger lui-même, ce qu’il souhaiterait, c’est de la reconnaissance envers les shinobis de son village, mais une reconnaissance particulière…la confiance.

DEFAUTS

Tous les humains ont des défauts, y compris les shinobis. Quels sont ceux de Seigi ? Mystère… vous le découvrirez au fur et à mesure de son apprentissage. Seuls vous, pourrez vous faire une idée de sa véritable personnalité, qui selon les jours, les évènements, son humeur, peut s’avérer différente.

PEUR

Au premier regard, on pense tout de suite que Seigi n’a peur de rien. Mais au plus profond de lui-même, se cache une peur qu’il est incapable de contrôler. Il n’est qu’un simple débutant, sans expériences. La simple pensée de se retrouver dans une situation où l’on ne peut sauver une personne qui nous est chère malgré toute la volonté du monde de vouloir la sauver est une pensée qui le hante, qu’il refoule à chaque mission. Cette situation est une peur des plus réelle, que chaque shinobis peut avoir à vivre. Ceci est d’autant plus vrai, que Seigi l’a dors et déjà vécu. Depuis lors il s’est juré qu’à l’avenir, cela n’adviendrait plus.

~L'HISTOIRE~

Seigi est né dans un petit village paisible situé dans les montagnes de Kumo dans lequel il a apprit toutes les connaissances qu’il possède aujourd’hui : la lecture, l’écriture, les règles à respecter y comprit la vérité. La vérité qui nous apprend que des êtres se croyant supérieurs aux autres se permettent d’enfreindre ces règles, et profitant de la terreur qu’ils font ressentir aux gens pour les persécuter, que ce soient des shinobis, des hommes, des femmes ou encore des enfants. Pour Seigi, il ne s’agit que de lâches, de personnes qui ne devraient pas exister en ce monde. Seigi était âgé de 10 ans. Il était souvent persécuté par ces personnes, ces individus qui profitent de leur acabit, de leur force, de leur bande pour persécuter les plus petits que soit. N’ayant à cette époque guère de forces pour les affronter, Seigi adopta une tout autre tactique beaucoup plus subtile. Son intelligence, ses réflexes ou encore sa rapidité à prendre des décisions et à établir une tactique en furent développés. A chaque moment ou cette bande d’enveloppé s’approchait de lui, il prenait un malin plaisir à les provoquer dans l’unique but de les mettre dans un état de fureur, de colère et de vengeance tels, qu’ils ne s’occupent plus que de sa personne, faisant ainsi abstraction de leur environnement. Un tort pour eux, vraiment. Les plans de notre petit renard, finissaient toujours par les mener dans un piège qu’il avait confectionné avec soin. Une petite baignade dans une rivière, des seaux de craie sur leur têtes creuses, des magnifiques pots de peintures, de nombreux papiers collants dotés d’inscriptions ou encore la brusque disparition de leurs vêtements lorsqu’ ils se seraient dirigés dans un endroit ou se trouvait le plus grand nombre d’éclairs jamais vu au village caché de Kumogakure, où ils auraient été malencontreusement complètement rôtis.

Flash Back

Il était tôt ce matin là, et le village sombrait dans la pénombre des nuages noirs de Kumo. Des milliers d’éclairs s’abattaient sur les falaises et sur le pic de la tourmente. Cela s’avérait être un spectacle magnifique à observer, et Seigi ainsi que Showly l’observaient, assis sur le toit d’un immeuble.

« C’est magnifique pas vrai Showly ! Rien ne pourrait gâcher ce spectacle. »

Showly lui répondit avec gaieté par des aboiements et des léchouilles sur le visage. Un lavage total et gratuit prodigué par son adorable compagnon.

« Qu’est ce que tu dirais de se faire une petite promenade ? »

En guise d’approbation, Showly remua sa queue telle, qu’elle faisait de l’air comme un éventail. Ils empruntèrent donc l’escalier pour atteindre la terre ferme, et prirent la direction des montagnes pour observer de plus près ces magnifiques éclairs. Durant leur promenade, ils rencontrèrent de braves personnes qu’ils connaissaient par le biais du travail de son père, ainsi que de simples commerçants et habitants de Kumo. Ils rencontrèrent également une vieille dame qui avait du mal à se déplacer tellement ces courses étaient importantes.

*Elle aurait dû en prendre plus !* pensa Seigi qui esquissa un sourire

« Viens Showly, on va l’aider. »
« Attendez madame, on va vous aider. »


La dame toute surprise de voir un enfant prendre une telle initiative, fut très touchée de voir qu’une personne de cet âge puisse avoir de la compassion et de la bonté envers les personnes âgées. Soulagée de ne plus avoir à porter ses courses, elle marchait avec beaucoup plus d’élégance et de finesse et se montra très serviable envers nos deux compagnons. Arrivée à son domicile, elle prit la parole.

« Oh, merci infiniment de cette aide précieuse et inattendue. Tenez, prenez donc un verre. »

Seigi et sa chienne passèrent plus d’une heure chez cette gentille dame et discutèrent de tout et de rien. Comprenant qu’elle ne pouvait les retenir plus longtemps, elle ajouta.

« Au revoir mes enfants, et surtout ne changeaient pas vos habitudes, continuez d’être aussi serviables envers les gens même s’ils ne le sont pas envers vous. »

Quand ils quittèrent son domicile, il était déjà presque midi.

« Nous n’avons pas le temps d’aller plus loin Showly, maman et papa vont sûrement nous attendre pour déjeuner. »

Ils reprirent donc le chemin de leur maison, fiers de leur bonne action. Cependant, leur joie s’envola lorsque sur le chemin du retour, ils croisèrent la bande d’imbéciles dont leur simple but n’était que de martyriser les autres. Et dans autre, Seigi en faisait évidemment partit.

« Oh c’est pas vrai » dit Seigi à voix basse « Nous n’avons pas le temps de nous amuser cette fois »
« Surpris de nous voir morveux ? » dit un des membres de la bande « Nous allons prendre notre revanche, et cette fois-ci tu ne nous échapperas pas. »
« C’est ce qu’on verra, vous ne le saurez pas tant que vous n’aurez pas essayé. » dit Seigi d’un air amusé.

Seigi profita de ce bref instant de silence pour courir de toutes ces forces en direction des montagnes de Kumo se situant à moins de 200 mètres d’où il se trouvait actuellement. Showly courant aussi vite qu’elle le pouvait, le suivait à ses côtés.

« Il nous faut atteindre les montagnes » dit il a Showly, « C’est le seul moyen de nous en débarrasser. »

Cinq minutes plus tard, ils les atteignirent. Essoufflés, ils devaient néanmoins trouver un plan le plus vite possible avant qu’ils n’arrivent. Malheureusement, avant que Seigi n’eut trouvé une idée, ils étaient déjà là. En discutant avec eux dans le seul but de gagner du temps, il trouva enfin la solution. Il reculait tout doucement, faisant face à ses agresseurs. Il se dirigeait droit vers les éclairs qui s’abattaient sur les montagnes. Puis, arrivé à un endroit qui lui semblait propice, il dit

« Eh, toi ! Attrape » il balança à un des gars un objet particulièrement conducteur. L’autre, comme un idiot l’attrapa, tandis que Seigi et Showly se mirent à l’abri. Moins de 30 secondes plus tard, ils étaient tous grillés. Prit de fou rire, Seigi pris soin de les contourner pour rejoindre le village.

« C’est le meilleur coup qu’on ait fait » dit Seigi

Fatigués de leur matinée riche en émotions, ils rentrèrent avec un léger retard pour le déjeuner. Lorsqu’ils franchirent le seuil de la maison, Seigi entendit.

« Tu étais où mon bonhomme ? Il est l’heure de manger, ça fait 10 minutes que nous attendons. » dit sa maman.
« Oui maman, excuse moi il y a eu un imprévu. » à cet instant, Seigi se tourna vers son compagnon à quatre pattes, un sourire aux lèvres.
« C’est pas grave, mais dépêche toi de venir manger sinon ça va être froid. »

Alors insouciant des conséquences que cet acte qu’il venait de commettre allait provoquer, il mangea comme à son habitude avec un appétit de loup.

Fin du Flash Back

Seigi avait finalement fini par devenir ce qu’il détestait le plus. Se croyant plus malin, il se sentait supérieure à cette bande d’imbéciles tous plus crétin les uns que les autres. Par conséquent, il ne prenait pas la peine de revoir ses plans, ses idées, en pensant que Nadare, le chef du groupe, et les autres, ne pouvaient l’attraper et se venger. Ce sentiment de supériorité à amener Seigi au moment le plus douloureux de sa vie.
Un jour comme les autres, Nadare et sa bande avaient établit une stratégie qui allait complètement perturber Seigi. Ils se sont, comme à leur habitude, dirigés vers lui. Seigi ne se posa aucune question, et les provoqua comme à son habitude pour leur donner une bonne leçon. Seulement, cette fois, son plan ne se passa pas comme prévu. Le plan qu’il avait confectionné n’eut aucun effet. La bande de Nadare l’avait évité aisément et en avait profité pour tendre le sien. Bien sûr, Seigi est tombé en plein dedans se ridiculisant devant tous les habitants. Mais, ce n’était qu’un début. Nadare, voulant à tout prix se venger de toute l’humiliation que Seigi lui avait faite subir, lui infligea une douleur indescriptible qu’il n’a actuellement jamais vraiment surmonter. Seigi, enfant unique d’un père marchand et d’une mère au foyer très sympathiques, lui avaient un jour offert une chienne, qu’il avait nommé Showly. C’était une chienne magnifique, douce, gracieuse et joueuse. Un parfait compagnon pour Seigi. Je pense que vous pouvez deviner ce que Nadare a pu faire subir à notre futur shinobi de Kumogakure pour qu’il se sente si désemparé, si triste et qu’il se soit juré de toujours sauver les personnes qui lui sont chères. Oui, vous avez trouvé…Showly fut gravement blessée, et laissée pour morte.

Flash Back

« Alors morveux, tu ris moins maintenant hein ?! »

Seigi, totalement humilié et furieux, reconnu aisément cette voix. Une voix moqueuse, remplie de haine et de vengeance, ne montrant qu’un individu ayant une soif de pouvoir.
Seigi se releva douloureusement suite à leur guet-apens. Toute la bande était présente. Aucun d’entre eux n’auraient loupé cette scène pour rien au monde. Une dizaine contre un. Quel courage ! Et Seigi ne se fit pas attendre pour le leur remarquer.

« 10 contre un. Un qui plus est plus jeune que vous. Nadare, tu n’es qu’un lâche ! »

Seigi avait prononcé ces mots de manière si calme, qu’il en fut surpris lui-même. La peur commençait à se répandre dans toutes les parties de son corps. Bien qu’il le cachait, Nadare et sa bande d’idiots n’étaient pas dupes. Ils savaient parfaitement qu’à l'heure actuelle il n’avait aucune échappatoire. La petite ruelle dans laquelle ils se trouvaient n’avait qu’une seule issue. Même si Seigi avait perçue une issue, il n’aurait pu emmener Showly avec lui, et il ne l’aurait laissé seule pour rien au monde. Une seule option s’offrait donc à lui. Ne voulant se soumettre à un autre être, il ne pouvait qu’encaisser les coups. Malheureusement pour lui, ce n’était pas lui que Nadare voulait massacrer.
Un rire de fou se fit entendre. Nadare s’avança vers notre ami. On aurait dit qu’ils communiquaient par leur simple regard, et ce n’était pas qu’une impression. Depuis des années Nadare et Seigi se connaissaient. Jamais ils n’avaient eu les mêmes intérêts, les mêmes envies. Seigi avait suivit sa future voix de shinobi, et Nadare celle des brigands et des bandits. Le regard du chef de la bande était rempli de joie. Une joie malsaine, celle d’avoir enfin, après de multiples tentatives, attraper sa proie. Seigi, lui, essayait de soutenir son regard. Mais pour la première fois, il ne pouvait penser. Aucune stratégie ne lui venait à l’esprit. Aucune réplique. Aucun son n’arrivait à sortir de sa bouche. Il était tétanisé par la peur.

« Tu as eu tort de me traiter de lâche, bien que je t’accorde que ce soit vrai. » dit il avec un sourire aux lèvres à l’oreille de Seigi « tu m’as humilié. Une simple humiliation comme je viens de t’infliger ne me suffit pas tu comprends ? »

Le cœur de Seigi s’affolait. La voix de Nadare changeait de tonalité. Elle n’était plus folle de rage, elle était calme, posée et laissé entendre un acte des plus plaisant.

« Je vais te montrer ce qu’est la vraie douleur. Une douleur, qui ne te quittera jamais. Un petit souvenir de ma part, qui te rappellera sans cesse ton erreur. »


Dernière édition par Seigi Hikari le Mer 19 Mar - 21:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planete-naruto.forumactif.com/viewtopic.forum?t=2964
Seigi Hikari
Civil
avatar

Nombre de messages : 73
Age : 28
Clan : Aucun
Special : Ninjutsu Irou Jutsu

.::RPG::.
PV:
80/80  (80/80)
PC:
75/75  (75/75)
Exp:
16/100  (16/100)

MessageSujet: Re: Présentation de Seigi Hikari [validé 9 XP]   Sam 8 Mar - 13:08

(Désolé de poster de nouveau, mais la modification est trop longue donc je ne pouvais pas éditer)

Seigi ne voulait guère connaître le cadeau que Nadare lui avait préparé. Néanmoins, il n’eut que quelques secondes à attendre. Showli aboyait de toutes ses forces. Elle mordait, mais en vain. Seule contre dix personnes, toutes armées d’une batte, d’une barre de fer, ou tout autre objet lourd et dangereux, elle ne pouvait rien faire. Les garçons riaient, riaient. Leur voix raisonnait dans la tête de Seigi. Du sang recouvrait son pelage si pur comme la neige. Trop faible pour que Seigi puisse faire quoi que ce soit, il la regarda mourir. Un sentiment de rage l’envahit. Celui-ci fit ensuite place à l’impuissance, puis à la peine et à la douleur. La bande les laissa dans cette ruelle sombre et nauséabonde. Seigi s’approcha de sa chienne. Les larmes aux yeux, il la contempla, la caressa, lui parlant pendant plusieurs minutes avant qu’elle ne finisse par s’endormir à jamais. Ne voulant la laisser dans cet état et dans ce lieu, il la prit sur son dos et l’emmena près d’un point d’eau. Elle était lourde, et Seigi dû fournir de nombreux efforts pour la conduire jusque là. Les villageois le regardaient, horrifiés de ce qu’ils voyaient.

« Ce sont sûrement encore ces gamins ! »
« Maudits soient ils ! »
murmurèrent ils.

Seigi n’avait que faire de leurs dires, et continua son chemin tant bien que mal. Arrivé au point d’eau, il prit soin de la laver, aussi délicatement que possible. Son pelage redevenait aussi beau, effaçant toutes traces de cette journée. Assis au bord de l’eau, Showly à ses côtés, il contemplait le couché du soleil. Seigi pensait que ce crépuscule signifiait le départ réel de sa chienne qu’il n’avait pu sauver. C’est à cet instant qu’il s’est juré de ne plus se comportaer comme il l’avait fait durant ces jours, ces mois, voir ces années.
Pour cela, quelle décision de mieux que de s’engager dans l’école de ninja ?

Fin du Flash Back

Seigi n’était pas très fort en taijutsu mais se débrouillait bien en matière de ninjutsu et de genjustu. Pour améliorer encore ces capacités, il étudiait, étudiait sans relâche jusqu’à s’épuiser totalement. Il ne délaissait pas pour autant l’entraînement et les relations avec les autres qui s’avèrent très utiles, voir même indispensables pour devenir un bon shinobi. Etant mignon, plutôt doué et sympathique, il s’était fait de bons amis. Tous formés une équipe qui s’aidait mutuellement. Ces meilleurs amis, deux garçons, étaient aussi doués que lui mais très compétitif. Ils voulaient toujours être les plus fort et donc ne cessaient de se provoquer mutuellement pour se surpasser. Cette situation convenait très bien à Seigi, qui lui aussi avait un but. Ces duels omniprésents lui permettaient d’aller au-delà de ses limites et d’avancer sur le chemin pour devenir un grand ninja. Jamais il n’abandonnerait ce rêve, pour aucunes raisons. Au fil du temps, son niveau s’améliorait même s’il n’était encore qu’aspirant et qu’il ne savait exécuter que des techniques basiques. Cependant, cela avait suffit pour que son enseignant le remarque. En effet, ayant remarqué que Seigi possédait un don particulier, il décida de lui apprendre une technique de niveau bien supérieur à celui de son niveau actuel, l’affinité de son village : le Raiton. Au début, Seigi ne se montrait pas particulièrement doué dans ce domaine, mais il en comprit vite le mécanisme si on peut dire ça ainsi et désormais, il la maîtrisait plutôt bien. En plus de cette nouvelle affinité, Seigi demanda à son enseignant s’il pouvait lui apprendre des techniques médicales, (repensant à Showly qu’il n’avait pas pu soigner. Depuis, il voulait devenir le plus grand ninja de Kumo mais aussi un grand méd-nin). Son sensei, étonné de cette demande, sourit et lui promis de lui apprendre quelques techniques simples mais efficaces pour un futur Genin.
Aujourd’hui il est considéré comme l’un des meilleurs aspirant du village.

Ellipse temporelle

Plusieurs mois se sont écoulés depuis son entrée à l’académie. Seigi s’était grandement amélioré. Il n’était plus simple aspirant, mais dors et déjà genin de Kumogakure. Les épreuves qui leur avaient été demandés n’avaient pas été particulièrement faciles.
La première épreuve se déroulait au lieu d’entraînement ou les cibles étaient installées. Seigi s’en souvenait comme si c’était hier.

Flash Back

Une dénommée Yanagi avait été désignée pour les juger durant cette épreuve. D’après les dires, elle avait un caractère des plus affirmé. L’épreuve en elle-même ne semblait pas insurmontable, jusqu’à ce que cette Yanagi leur donne la véritable consigne

« Alors c’est vous les mouchards cette année…je vois. Sachez que vous êtes des ninjas de Kumo ! Vous vous devez d’être aussi rapide que la Foudre ! Nous n’avons que faire de ninjas incompétents et incapable d’atteindre leur cible en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Soit vous réussissez, soit vous restez sur le carreau mais il n’y aura pas d’autre alternative ! »

A cet instant, notre tout jeune aspirant ainsi que les nombreux autres présents en ce lieu, comprirent vite que les rumeurs qui circulaient sur la prénommée Yanagi étaient véritablement fondées. Seigi et les autres écoutaient chaque mot, chaque intonation, chaque parole que leur sempai prononçait. Son visage ne laissait paraître aucune pitié. Son regard balayé chaque candidat au futur grade de genin. Plus elle parlait, et plus Seigi ressentait une certaine appréhension. Et ce sentiment fut vite confirmé.

« Rapidité et précision…nous ne sommes pas plus exigeant que ça. Vous voyez ces cibles… »

Afin d’être certaine que les plus retardés mentaux puissent comprendre, elle fit une démonstration des plus impressionnante. D’un geste de kunai qu’elle avait prit soin de dégainer quelques secondes auparavant, elle désigna une cible curieuse, doté d’un dispositif mécanique inconnu à ce jour, puis elle poursuivit

« Quand la cible est parcourue d’un signal électrique, vous devez l’atteindre en trois points. Mais le signal électrique ne sert pas qu’a illuminé joyeusement ce que vous devez atteindre…Il se diffuse jusque sous vous pieds…Tardez a vous montrer efficace, et c’est la décharge assurée… »

La petite démonstration ne dura qu’une fraction de seconde. Personne ici présent n’avait pu voir le geste de Yanagi lançant son kunai. Au moment même ou ils attendaient qu’elle ne le lance, il avait dors et déjà atteint sa cible. Les aspirants étaient tous émerveillés devant cette performance, mais ce sentiment de stupeur fut vite interrompu. L’adrénaline montait en chacun d’eux. Mais elle laissa rapidement place au doute, à la peur, à l’angoisse, au stress. Allaient ils y parvenir ? De nombreuses questions se bousculaient dans l’esprit de notre aspirant. Il est vrai qu’il était l’un des meilleurs de sa promotion, mais allait est-ce suffisant ? Il était suffisamment sage pour savoir qu’il ne fallait laisser aucune place à de tels interrogations et sentiments. Cela ne pouvait que lui nuire.
Il avança vers les trois cibles qui lui avaient été attribué d’un air plus que déterminé. Il lui avait fallu quatre essais pour réussir cette épreuve. Nombre d’aspirants avaient échoué… des amis, des coéquipiers… mais lui avait réussi. Bien entendu, il lui restait nombres de choses à traverser, mais Seigi avait enfin fait le véritable premier pas pour sa future voix de shinobi de Kumo.

Le deuxième entraînement fut d’une toute autre nature. Quatre jours s’étaient écoulés. Les quatre jours les plus longs, interminables que Seigi n’eut jamais connu. Lorsque le moment tant attendu arriva enfin, il fut d’autant plus surexcité que le Raikage en personne s’était déplacé pour cette épreuve. Sa simple présence fit figer tous les aspirants qui étaient parvenus jusqu’ici. Tous émerveillés de voir leur Raikage, leur idole de leurs propres yeux, mais également tous si calmes qu’on aurait pu croire qu’ils avaient été totalement bloqués, comme une lampe que l’on aurait éteinte. L’épreuve en question était celle du henge no jutsu, une technique qu’aucun aspirant n’avait déjà pratiqué. Ils devaient, et ce devant le Raikage et son compagnon, se transformer en un animal, un être humain, ou tout autre chose. Le plus drôle dans tout cela, c’était que le loup du Raikage, à chaque essai raté, accourait pour les mordiller un peu… 5 essais furent nécessaires pour que Seigi parvienne enfin à se transformer sans oublie, sans défauts, sans rires ou contestations des autres aspirants ou du Raikage lui-même.
Une étape de plus, franchie par notre futur genin.

Le troisième entraînement se fit plus dur mentalement et physiquement que les précédents. A croire que plus il avançait, plus il était fait en sorte qu’il échoue. Son dernier entraînement aux côtés du Raikage, n’avait eu lieu seulement trois heures plus tôt, un repos fort court pour ce qui l’attendait. Grimper le long du Pic de la Tourmente, avec pour seules aides sa concentration et sa confiance. L’utilisation des mains était évidemment formellement interdite. Le contrôle du chakra était très important pour ce type d’exercice. Sans cela, il était aisé de tomber de la falaise. Ce fut une épreuve épuisante. Il eut besoin de 6 essais pour réussir cet entraînement. Allait il avoir assez de force pour poursuivre son chemin ? Il ne le savait pas encore, mais « abandonner » n’était pas inscrit dans son vocabulaire…

La quatrième épreuve concernée le genjutsu. Un art pratiquement inconnu de Seigi et des autres aspirants. Tous allaient subir un genjutsu les visant à les déstabiliser mentalement. Le Raikage leur expliquait nombres de choses sur les différents arts ninjas. Il finit celui-ci par le genjutsu en question. C’est alors que sans qu’il ne s’en rende compte, Seigi fut victime d’un genjutsu bien particulier, exécuté par le Raikage lui-même. Les sons devenaient de plus en plus inaudibles. Le paysage se faisait plus difforme est difficile à percevoir. Ce fut comme si le paysage si accueillant du village caché de Kumo, devint un gigantesque vide, un immense trou noir où seul lui était enfermé. Ce décor presque rocambolesque, fit place à un lieu particulièrement étroit. Seigi était dans l’incapacité de se mouvoir. Sa vue revenait petit à petit à la normale, et c’est avec une vision d’horreur qu’il vit que des dizaines d’insectes grouillaient de toute part. Ne serait-ce que les sons que produisaient ses bestioles suffisaient à le paniquer. Qui ne le serait pas à sa place ? Au premier abord, Seigi pensait s’être tout simplement endormi, mais il comprit vite que ce n’était pas le cas. Des souvenirs se bousculaient dans son esprit. Une sensation de déjà vu l’habitait. La peur l’envahissait peu à peu. Puis soudain, une douleur aigue se fit ressentir. Les larmes coulèrent sur ses joues, autrefois si joyeuses, habitaient par un immense sourire. Qui pouvait bien lui faire subir de telles souffrances ? Lorsqu’il s’aperçut que ce n’était autre que son compagnon d’autrefois, il n’en fut que plus déboussolé. Le lieu dans lequel il se trouvait actuellement, n’était autre que le cercueil dans lequel sa chienne, Showly, avait été enterré. A cet instant, Seigi comprit sans hésitation qu’il ne s’agissait pas d’un rêve, ou devrais-je dire un cauchemar, mais bel et bien d’un genjutsu. Il ne cessait d’essayer de dissiper le genjutsu, mais la concentration était trop difficile à acquérir. Le fait de se retrouver lui-même piéger dans un genjutsu lui fit comprendre les dires du Raikage. Les souffrances morales que cela pouvait infliger étaient énormes. Plus le temps s’écoulait, et plus le genjutsu se renforçait. Les visions d’horreur continuaient, laissant Seigi complètement seul et désemparé. Lorsqu’il se souvient enfin la manière pour sortir de cet enfer, il s’exécuta sans attendre. Mais encore une fois se fut un échec. La panique s’emparait de lui à nouveau. Sachant pertinemment que cela ne ferait qu’empirer les choses, il reprit difficilement ses esprits, et recommença. Cette tentative fut la bonne. La concentration qui lui avait fallu pour sortir du genjutsu était si grande, qu’on aurait dit qu’il était en transe. Lorsqu’il rouvrit les yeux, il vit avec joie que le genjutsu s’était dissipé. Les larmes envahirent ses yeux. Le soleil cognait fort sur le village, et cette sensation de chaleur le réconforta au plus haut point. S’assayant sur le sol en attendant les nouvelles instructions, son esprit s’échappa dans les plus hauts cieux de Kumo.

La cinquième et dernière épreuve ne se fit pas attendre très longtemps. Tous les aspirants ici présents étaient parvenus à dissiper leur genjutsu. Le Raikage prit donc de nouveau la parole, tandis que son compagnon partit dans les profondeurs des rochers de Kumogakure

" Mon loup est partit chercher une meute de loup, mon loup fera venir toute la meute de loup ici, ce seront des loups sauvage. Donc je vais vous apprendre la technique du Bunshin no jutsu ! Technique du clone.
Le clone créer n'est pas consistant, ce sera juste un genjutsu . Facilement repérable mais pour des loup ça va encore. Donc celui qui ne réussit pas à maîtriser le Bunshin avant que la meute de loup vienne se fera bouffer par ses loups ! Oui car si vous maîtriser le bunshin vous laisserez vos clones ici et vous irez vous cacher en sûreté mais celui qui ne réussit pas la technique se fera bouffer par les loups ! Faites très attention car les loups en meute font de très gros dégâts !"


Le Raikage continuait son discours habituel, tandis que Seigi cherchait en vain une quelconque fourrure trahissant l’arrivée des loups en question. Le but de cette ultime épreuve, était le bunshin no jutsu. Tous devaient créer plusieurs clones afin de pouvoir les laisser sur place, tandis qu’eux en profiteraient pour se mettre à l’abri de toutes attaques. Malheureusement, il s’agissait du troisième entraînement dans la même journée. Leur chakra était déjà bien entamé, et s’ils n’arrivaient pas à se sortir de la rapidement, ils auraient de gros ennuis. La première tentative fut donc bien entendu un lamentable échec, pour chacun d’entre eux. Le stress montait aisément. Sachant que le temps était contre lui, il ne faisait que s’affoler et ne réussissait rien. Et plus il échouait, et plus ce sentiment de peur s’accentuait. Ce n’est qu’au bout de son quatrième essai que Seigi parvint enfin à réaliser un clone convenable. Un sentiment d’excitation montait en lui, mais celui-ci devint moins intense lorsqu’il entendit leurs hurlements. Il semblait à cet instant qu’ils avaient parcouru la moitié du chemin qui les séparaient. Ce n’est que cinq essais plus tard, que l’effet souhaité survint. Avec un timing quasi parfait. Le temps que Seigi s’en aille, laissant ses clones sur place, les loups étaient arrivés, mordant tous ceux qui étaient toujours présents.
Seigi y était enfin parvenu. Les cinq épreuves avaient été réussies avec succès. Il était désormais non plus simple aspirant… mais bel et bien genin de Kumogakure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planete-naruto.forumactif.com/viewtopic.forum?t=2964
Seigi Hikari
Civil
avatar

Nombre de messages : 73
Age : 28
Clan : Aucun
Special : Ninjutsu Irou Jutsu

.::RPG::.
PV:
80/80  (80/80)
PC:
75/75  (75/75)
Exp:
16/100  (16/100)

MessageSujet: Re: Présentation de Seigi Hikari [validé 9 XP]   Lun 24 Mar - 14:40

Devenu genin de son village, Seigi faisait désormais parti d’une équipe de trois membres. Avec lui, se trouvaient Mei et Raschuu. Tous trois s’entendaient plutôt bien. Leur sensei, Kazuma, était quant à lui particulièrement étrange. Ils n’avaient pas eu le temps de se connaître, de partager nombres de missions, et de sentiments tels que la joie, la peur, la tristesse, que l’examen chuunin allait dors et déjà avoir lieu. Sachant pertinemment qu’il n’était pas près, Seigi n’eut pas d’autre choix que de s’y rendre, lui, ainsi que son équipe. L’examen en question se déroulait au village caché de la Feuille.
Lorsqu’ils arrivèrent enfin au lieu en question, leur sensei les laissa se débrouiller seuls. De nombreux genins attendaient le moment venu. La majorité venait de Konoha, mais d’autres venaient également de Suna, de Kiri, de Kumo ou encore d’Oto.
Lorsque les portes leurs furent enfin ouvertes, Seigi découvrit de nombreuses tables sur lesquelles les noms des participants y étaient inscrits. Lorsque Seigi trouva sa place aux côtés de Mei et Raschuu, il n’avait plus que le choix d’attendre le début de l’épreuve. Quelle pouvait elle être ? Que leurs réservaient ils ? Allaient ils être à la hauteur. De nombreuses questions se bousculaient dans son esprit. Peut être trop, ce qui ne faisait que l’embrouiller davantage. Lorsque le moment fort attendu arriva, Seigi aurait donné n’importe quoi pour sortir ne serait-ce que quelques instants. Le shinobi qui leur adressait à cet instant la parole, lui glaçait le sang. Il n’était autre que l’examinateur de cette première épreuve. Plus celui-ci parlait, et plus Seigi sentait que rien de bon ne se préparait. Et ses pensées furent vite confirmées, à son pus grand regret

"Le barème est simple: Un seul zéro, et toute l'équipe est disqualifiée.
Autre chose. Les ninjas que vous pouvez voir répartis de part et d'autres de vos tables ne sont pas là pour décorer. Mouchez vous de travers et c'est l'exclusion directe"


Notre tout jeune genin ne s’y connaissait pas très bien en ce qui concernait les questionnaires. Sa seule volonté lui permis de poursuivre. Le shinobi nommé Hotsu poursuivit de donner les règles

«Le moindre bâillement suspect, le moindre chuchotement, et c'est direction la sortie. Si vous êtes pris en flagrant délit, vous savez ce qui vous attend. Si nous nourrissons des doutes à votre sujet, nous trancherons net, et l'examen s'arrêtera aussi là pour vous. »

Lorsque toutes les copies furent distribuées, ils eurent l’autorisation de commencer le questionnaire. Neuf questions y étaient inscrites. Quand il y repensait, les questions n’étaient pas faites pour ceux qui ne méritaient pas de devenir chuunin. Seuls ceux qui réfléchiraient avec grande attention et avec calme, seraient dans la capacité à poursuivre cet examen. Et comme si les questions en elles-mêmes n’étaient pas suffisamment compliquées, l’examinateur et les divers chuunin qui surveillaient les participants, s’amusèrent à lancer un petit genjutsu, histoire de faire paniquer ne serait-ce que davantage les divers genins présents. Heureusement, Seigi le dissipa rapidement, et pu continuer sans aucune autre mésaventure fâcheuse. Lorsqu’il eut fini son questionnaire, le temps n’était pas totalement écoulé. Ce n’est que lorsque la dernière seconde fut passée, que l’examinateur reprit la parole

"Bien, passons à la dixième question... Je ne vous apprendrais rien en disant que la première épreuve de l’examen chuunin ne sert qu’à écrémer les candidats. Elle a un faible degré sélectif comparé à la seconde, mais se doit d’handicaper toute équipe de manière identique pour la suite de l’examen. C’est pourquoi je vous demanderais d’inscrire dans l’emplacement prévu pour la réponse à la dixième question le nom du coéquipier que vous choisissez...d’éliminer. "

A cet instant, un bruit instantané parcourut la salle. Personne ne semblait d’accord avec cette décision. Tout le monde avait peur de se faire éliminer par leurs propres coéquipiers.

« Fermez la. Cette année, la suite des épreuves se déroule à deux. Il y a des sacrifices qui sont nécessaires, vous l’apprendrez en tant que chuunin. Inscrivez le nom de l’un de vos coéquipiers sur les feuilles ou abandonnez et sortez mais faites votre choix maintenant ! Si vous abandonnez, votre équipe entière est disqualifiée, et je vous demanderais de quitter la salle. Nous n'aurons plus de temps à perdre avec vous. Choisissez celui d'entre vous qui ne participera pas à la suite, et choisissez bien, car cela pourrait vous coûter la suite de l'examen...»
« Un ninja doit faire preuve de discernement. C'est l'une des règles d'or.»


Seigi après mure réflexion prit la décision, si difficile fut elle, de ne pas disqualifier un des ses coéquipiers, mais lui-même. Il avait prit la bonne décision, ainsi que Raschuu. En revanche, Mei agit différemment. Ce n’est pas son nom qu’il avait inscrit, mais celui de Seigi. Cet acte que Seigi eut énormément de mal à digérer, fit disqualifier toute l’équipe. Énormément déçu d’avoir été disqualifié dès la première épreuve, Seigi sortit, seul, réfléchir sur les récents évènements. Quelques heures plus tard, ils rentrèrent à Kumo, sans un mot. Ce n’est que lorsque Seigi eut apprit l’objectif de la seconde épreuve que le nœud présent depuis lors dans son estomac, se dénoua. Ils n’auraient jamais réussi. Ils étaient pour l’heure trop inexpérimentés. Ils se seraient fait tout simplement tués par les autres participants. D’ailleurs, d’après les rumeurs, il y avait eu au moins un mort lors de cette épreuve. De plus, l’ultime et dernière épreuve fut un tournoi afin de déterminer un vainqueur et d’observer les capacités de chacun. Seuls quelques rares genins avaient accédés au grade de Chuunin. Une autre chance lui serait accordée, lors du prochain examen.

Depuis cet épisode, Seigi avait progressé. De nouvelles techniques étaient en sa possession, et depuis peu, une nouvelle équipe lui avait été attribuée. Un membre du clan Tora, Shelong. Un membre du clan Asuka, Royichi, ainsi qu’un nouveau sensei, Yanagi Sentai. Une nouvelle équipe, remplie de facultés les plus diverses. Tous avaient leur caractère propre, ce qui constituait une équipe des plus unique.

Fin du Flash Back

Aujourd’hui, Seigi n’attendait plus que le prochain examen chuunin, afin de connaître sa véritable progression

FAMILLE

Seigi est fils unique mais pour combler ce vide, ses parents lui avaient offert une chienne, Showly. Malheureusement, un évènement se produisit lorsque Seigi était plus jeune, où il la perdit. La mère de Seigi est femme au foyer, mais elle se trouve être une femme extrêmement gentille et attentive envers sa famille. Son père, lui, et marchand et tente de rapporter assez d’argent à la famille pour subvenir à leurs besoins.

L'HABITAT

Seigi habite dans une petite maison mais très conviviale. Elle est agréable, pleine de chaleur. Vous pouvez avoir sa description dans le post les appartements de Seigi.

VOS OCCUPATIONS

Seigi a plein de passe temps. Il lit, étudie, s’entraîne, sort avec ses amis, tout ce que fait un enfant de son âge quoi.

L'HABILLAGE

Seigi est vêtu en permanence d’une cape beige attachée avec une sorte d’amulette sur le côté. Cette cape lui donne une surprenante élégance lorsqu’il se déplace. Un T-shirt noir d’une simplicité des plus commune se trouve sous celle-ci, parfaitement accompagnée d’un jogging assorti. Comme pour accompagner le pansement sur sa joue, Seigi porte des bandages sur tout le long des bras et du torse, lui donnant une allure peu commune chez les shinobis de Kumo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planete-naruto.forumactif.com/viewtopic.forum?t=2964
Kakushigei Yamata
Civil
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 27

MessageSujet: Re: Présentation de Seigi Hikari [validé 9 XP]   Lun 24 Mar - 17:52

Bon Bon j'ai lu ta présentation, très bien, par contre les flashbacks sont un peut lourds a force que y'en a autant mais ce n'est pas super grave ^^. Donc voila le verdict.
Grade: genin
Exp: je remplace les 5 exp que tu avait eu par 9

si un autre modo est pas d'accord qu'il le dise ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation de Seigi Hikari [validé 9 XP]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation de Seigi Hikari [validé 9 XP]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de Anonymous Fowl [Validée]
» Présentation d'Achille Lupin [validée]
» Présentation Mélanie lorenzia [Validée]
» Présentation nouvelle élève [Validée]
» Présentation de Cliodhna Quinn [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planete Naruto :: Archives ::  :: Présentations-
Sauter vers: